Villes et Villages Fleuris : le label de qualité de vie

Qui n’a jamais vu ce petit panneau jaune à l’entrée de certaines villes et villages de France ? Avec 1, 2, 3 ou 4 fleurs – la récompense suprême –, le label des Villes et Villages Fleuris a fait du chemin depuis sa création il y a presque 60 ans. Comment ça marche ?

Entrée_de_ville_de_Meudon

Aux origines du label

Plus qu’une récompense ou une simple compétition, le label des Villes et Villages Fleuris se place au service de notre qualité de vie. L’idée de base était d’améliorer l’attractivité des différentes parties du territoire français en misant sur l’esthétique du fleurissement des espaces publics. C’est dans cette optique qu’il a vu le jour en 1959, sous la coupe du Ministère en charge du Tourisme, grâce au CNVVF.

Le CNVVF, c’est le Conseil national des Villes et Villages Fleuris, l’association loi 1901 à l’origine du label et dont la mission est notamment d’organiser, d’animer, de coordonner et de promouvoir le label.

Aujourd’hui, quelques 4769 communes ont été labellisées d’une à quatre fleurs. Le label a bien grandit aussi. Il récompense dorénavant la qualité de l’aménagement paysager et sa gestion, un critère primordial dans la valorisation de la qualité de vie. Le label récompense les actions menées en faveur du patrimoine végétal et naturel, le respect de l’environnement et la création de lien social.

Comment obtenir le label des Villes et Villages Fleuris ?

Le processus de sélection et d’attribution se déroule sur 4 échelons différents :

  • les communes : elles s’inscrivent pour obtenir le label
  • les départements : ils prennent les inscriptions des communes et sélectionnent celles qui vont concourir
  • les régions : elles attribuent les trois premières fleurs du label et sélectionnent les communes pouvant accéder à la 4e fleur
  • le CNVVF : il attribue la 4e fleur du label et coordonne tout le processus de labélisation
ENTREE_VILLE_DE_PERPIGNAN_-_PMM_0001et1103bis14x21

Le jury du label est composé d’élus, de professionnels du tourisme, de professionnels du paysage, de l’horticulture, de l’aménagement et de l’environnement, de personnels des services municipaux mais aussi de particuliers, de journalistes ou encore d’associations. Ce jury compte plus de 2 000 personnes qui sillonnent la France suivant les candidatures des villes et villages.

Leur choix se fait sur la base d’une grille d’évaluation comportant des critères variés comme le fleurissement, la démarche globale du projet de valorisation, la gestion et les animations en lien avec le label.

Histoires de label, d’hier à aujourd’hui

Le label Villes et Villages Fleuris est la récompense la plus connue, pourtant il existe encore de nombreux autres labels décernés par le CNVVF. On compte notamment :

  • les Fleurs d’Or
  • les prix spéciaux : le prix du patrimoine, le prix national de l’arbre, les prix des jardins familiaux collectifs, le prix de la diversité végétale, les prix de la valorisation touristique du label
  • les départements fleuris

À ce jour, on dénombre 235 communes à 4 fleurs, 1071 à 3 fleurs, 1676 à 2 fleurs et 1787 à 1 fleur. Personnellement, je suis née à Angers -4 fleurs et Fleur d’Or 2016 -, j’ai vécu mon adolescence à Bourges – 4 fleurs – et vécu quelques années à Montpellier – 2 fleurs – et Mulhouse – 3 fleurs. Et vous, votre ville ou votre village est-il labellisé ?

17 octobre 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..