Savoir lutter contre la fusariose

Parmi les maladies cryptogamiques que l’on peut rencontrer dans le jardin, la fusariose est redoutable car elle peut contaminer des plantes très différentes.

Qu’est-ce que la fusariose ?

La fusariose est une maladie cryptogamique, c’est-à-dire qu’elle se transmet par des champignons. Ils s’attaquent à une large variété de plantes dans le jardin. Ces champignons de type Fusarium sont des champignons décomposeurs qui s’installent directement dans la terre. On distingue plusieurs variations des symptômes et des conditions d’apparition de la maladie suivant le champignon : il existe la fusariose du collet et des racines, la fusariose vasculaire ou encore la fusariose des organes aériens.

À l’instar de tous champignons, la fusariose se développe bien dans une atmosphère humide et chaude. La plante infectée se flétrit et jaunit, comme si elle manquait d’eau. Finalement, la plante va mourir en se desséchant. On peut observer des nécroses chez les herbacées, un pourrissement pour les bulbes, un collet qui devient foncé pour les plantes potagères etc….

Les végétaux sensibles à la fusariose

La fusariose s’attaque à de nombreuses plantes, un peu partout dans le jardin : le potager, le jardin d’ornement mais aussi la pelouse !

Voici une liste non-exhaustive des végétaux concernés :

dahlia fusariose oleomac
Les dahlias font partie des victimes potentielles de la fusariose !
  • Les dahlias
  • Les œillets
  • Les pois de senteur
  • Les cyclamens
  • Le gazon
  • Le blé
  • Le maïs
  • La vanille
  • etc.

La liste est longue, aussi soyez vigilant dans votre jardin !

Comment lutter contre la fusariose dans le jardin ?

En prévention comme en curatif, il existe des solutions pour traiter la fusariose et contrer ses dégâts.

La prévention, l’arme indispensable

Observer une rotation des cultures sur 4 ans minimum et n’utilisez jamais les graines des plantes atteintes par la maladie. Brûlez les plantes malades et débarrassez-vous des cendres. En effet, la fusariose est redoutable, il ne faut en aucun cas composter ou enterrer des éléments infectés. Enfin, évitez d’arroser le feuillage des végétaux.

En curatif, l’option difficile

La fusariose se traite mal. Ce qui en fait une plante doublement redoutable. La bouillie bordelaise est inefficace et si l’on teste l’effet d’un autre champignon en lutte biologique, rien jusqu’à présent ne permet de guérir la maladie. La prévention reste la seule option pour lutter contre la fusariose.

 

6 juin 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..