Reconnaître les plantes indicatrices

Dans le jardin, les plantes indicatrices qui poussent à l’état naturel sont de précieux atouts pour le jardinier. Elles permettent de nous indiquer l’état du sol ; encore faut-il pouvoir les reconnaître et décrypter leur langage.

Que nous disent les plantes indicatrices ?

Le sol contient diverses graines, disséminées dans le jardin par le vent, les oiseaux ou suite à la montée en graine. Dès que les conditions sont favorables à leur croissance, les graines en dormance vont commencer à pousser : c’est la levée de dormance.

Les plantes indicatrices, qui sont des adventices, servent à protéger et améliorer l’emplacement sur lequel elles sont installées. Pour être considérées comme indicatrices, elles doivent être assez nombreuses (5 à 10 pieds par mètre carré) et dominantes par rapport aux autres plantes.

Elles peuvent indiquer au jardinier :

  • Un excès ou une carence – azote, phosphore, potassium, fer etc.
  • Trop d’humidité
  • Un sol tassé
  • La qualité de l’humus du sol

Les plantes indicatrices sont de précieux auxiliaires dans le jardin, qu’il faut apprendre à connaître, pour un jardin en bonne santé.

6 plantes indicatrices du jardin

Voici regroupées certaines plantes indicatrices les plus connues de nos jardins :

  1. Le liseron des champs – Convolvuus arvensis : saturation en azote, excès de nitrate d’ammonium et compactage du sol
  2. Le liseron des haies – Catystegia sepium : excès de matière organique et d’eau
  3. Le pissenlit – Taraxacum officinale : sol trop riche en matière organique et compactage
  4. Le pourpier potager – Portulaca oleracca : sol qui retient peu l’eau, lessivage, tassement et compactage
  5. Le mouron blanc – Stellaria media : bon équilibre et bonne minéralisation du sol
  6. L’ail des maraîchers – Allium oleraceum : carence en potasse, compactage du sol et pH élevé

On dénombre plus de 150 plantes indicatrices connues à l’heure actuelle, il est donc important de pouvoir les reconnaître. Par exemple, il existe trois variétés de plantain répandues sous notre climat qui donnent trois indications différentes !

  • Le grand plantain – Plantago major : sol compacté
  • Le plantain lancéolé : sol équilibré en eau et matières organiques
  • Le plantain majeur : excès d’azote
8 août 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..