Qui sont les coléoptères phytophages du jardin ?

Tous les coléoptères ne sont pas des nuisibles dans le jardin mais les coléoptères phytophages – c’est-à-dire qui se nourrissent de matières végétales – le sont. Comment les reconnaître dans le jardin et quels moyens de lutte utiliser ?

Carte d’identité des coléoptères

coccinelle
La coccinelle fait partie des coléoptères auxiliaires dans le jardin !

Les coléoptères sont des insectes armurés comme la coccinelle, le scarabée ou le hanneton. Il en existe 370 000 espèces dans le monde dont 200 000 en Europe ! Si certains coléoptères sont des auxiliaires du jardin, d’autres sont des ravageurs, comme les coléoptères phytophages.

Les points communs à toutes les espèces

  • ils ont tous deux paires d’ailes : antérieures et postérieures
  • les ailes antérieures sont dures et servent à protéger le corps de l’insecte : ce sont les élytres
  • les ailes postérieures sont membraneuses et servent à voler
  • ils ont un régime alimentaire très varié : certains sont végétariens, d’autres sont totalement carnivores

Les coléoptères phytophages sont des nuisibles pour le jardin car ils dévorent les feuillages des plantes.

Les coléoptères phytophages nuisibles : comment lutter ?

Certains coléoptères phytophages susceptibles de se trouver dans votre jardin :

  • Balanin des châtaignesCurculio nucum : ramassez les fruits régulièrement et stockez-les sur du béton pour éviter que les larves s’enfouissent.
  • Anthonome du pommierAnthonomus pomorum : retirez les feuilles atteintes et brûlez-les + traitement au pyrèthre moyennement efficace.
  • Bupreste ou agrile du poirierAgrilus sinuatus : coupez les branches atteintes et brûlez-les.
  • Bruche du poisBruchus pisorum : faites tomber les larves sur une bâche (elles s’installent dans les fleurs) et débarrassez-vous en.
  • Otiorhynque de la vigneOtiorhynchus sulcatus : idem que pour la Bruche du pois.
  • DoryphoreLeptinotarsa decemlineata : ramassez les insectes à la main.

    doryphore coleoptere phytophage
    Le doryphore est un coléoptère phytophage, bien reconnaissable dans le jardin
  • Criocère du lisLilioceris lilii : idem que pour les doryphores.
  • Taupins – genre Agriotes et Athous : établissez une bonne rotation des cultures, sur minimum 4 ans.

La meilleure façon de lutter contre ces coléoptères nuisibles est de prévenir leur apparition – rotation des cultures, association des cultures avec des plantes répulsives, ramassage manuel des nuisibles.

25 octobre 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..