sauge vert jardin

Préparer soi-même le purin de sauge

À la fois fongicide et répulsif, le purin de sauge officinale est un véritable atout pour un jardin naturel sain. Voici comment le préparer et l’utiliser simplement dans le jardin !

La recette du purin de sauge

Le purin, à la différence de la macération, est une fermentation naturelle de plante, ici il s’agit de la sauge officinale. Le processus est quasiment toujours le même, mais le temps de fermentation est variable d’une plante à l’autre – entre quelques jours et quelques semaines. Pour toutes les plantes, la fermentation est terminée lorsque la préparation ne forme plus de bulles en surface. Il suffit alors de la filtrer et de la stocker à l’abri de la chaleur et de la lumière. Dans le cas de la sauge, comptez quelques jours.

Pour le purin de sauge officinale, il vous faut :

  • 1 kg de feuilles et de têtes de sauge fleuries
  • 10 litres d’eau – de pluie de préférence
  • un récipient opaque, peu importe la matière tant que ce n’est pas du fer
sauge vert jardin

Comment l’utiliser au jardin ?

Une fois votre préparation prête et filtrée, il faut la diluer à 10% pour l’utiliser sereinement dans le jardin. Le purin de sauge est à la fois un répulsif – efficace contre les insectes – et un fongicide – efficace pour lutter contre le mildiou de la pomme de terre notamment. Faites votre mélange dans votre pulvérisateur ou directement dans un arrosoir, en prenant vos précautions.

Contre le mildiou de la pomme de terre, pulvérisez toutes les semaines par temps humide, sur les pieds des plants. Il s’agit d’un traitement préventif et non curatif ! Attention cependant de ne pas utiliser le purin de sauge sur les semis, car il a tendance à freiner la germination des graines, donc à ralentir la levée des semis.

27 mars 2020

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..