Portrait de jardinier : Michel Lis

Portrait d’un jardinier passionné qui n’a pas créé de jardins, mais a diffusé auprès des autres jardiniers, son grand savoir de la nature. Militant pour la renaissance des espèces et les traitements naturels, Michel le jardinier a laissé une empreinte importante chez les Français.

Michel Lis alias Moustaches vertes

Une grosse moustache en broussaille, des mots aussi fleuris qu’un jardin, Michel Lis prodiguait sans relâche ses conseils et astuces pour chaque problème rencontré dans le jardin ou le potager. C’est ainsi que l’on décrit ce jardinier enthousiaste, qui a pendant des dizaines d’années, fait le bonheur des auditeurs radio et des spectateurs de la télévision.

Durant 30 ans, Michel Lis, qui avouait avoir “sûrement appris à marcher en plantant des radis“, a transmis à plusieurs générations son savoir encyclopédique de la nature et les vertus du jardinage, qu’il tenait de son grand-père. Sa profession sera pourtant grand reporter et non jardinier : il couvre aussi bien les JO que la Guerre des Six Jours, et fait les titres du Monde graphique, de l’Équipe, de Télé 7 jours ou encore du Parisien libéré. Mais finalement, lorsqu’il pose ses bagages, en 1972, c’est pour ses chroniques jardinage sur France Inter.

Les réalisations de Michel Lis

Sa chronique radio la plus connue est sans aucun doute “La Minute du jardinier“, diffusée chaque vendredi matin à 7h30.

Puis c’est au tour d’“Idées à suivre“ qu’il anime à partir de 1981 sur France 2 – époque où l’on découvre le visage des “Moustaches vertes“.

En 1985, il rejoint l’équipe de Télématin, jusqu’en 1999. Son passage sur le petit écran ne le détourne pourtant pas de la radio : on le retrouve sur France Inter, sur France Info, France Bleu La Rochelle et sur Radio France Gironde.

Outre les chroniques radio et les émissions de télé, Michel Lis continue d’écrire et partage son savoir avec des revues telles que Rustica, TV hebdo, Nice Matin et 30 millions d’amis. Il publie aussi plusieurs ouvrages :

Michel le jardinier est décédé le 9 juin 2015.

6 mars 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..