Permaculture : les végétaux de la forêt-jardin

La forêt-jardin est un mélange d’arbres et d’arbustes, de plantes grimpantes et de plantes couvre-sol, de vivaces, de bisannuelles et d’annuelles et de champignons. C’est un biotope qui produit des fruits et des légumes, des plantes aromatiques et médicinales, du bois de chauffage et de construction, le tout en perpétuel mouvement dans le temps. De quels végétaux est composée la forêt-jardin ?

La forêt-jardin : imiter la nature pour être autonome

Le concept de la forêt-jardin se base sur une organisation en strates, tirée de l’observation de la forêt naturelle, par Robert Hart. Il existe 7 strates, qui forment dans leur ensemble une forêt-jardin complète, où chaque végétal a une place importante et dédiée, sans quoi il n’est pas possible de créer un système pérenne.

Bien évidemment, les végétaux utilisés pour chaque strate doivent être adaptés à l’environnement et au climat de la région dans laquelle vous vous trouvez. Dans cet article, nous parlons uniquement des végétaux adaptés au climat tempéré d’Europe.

S’il existe 7 strates, il n’y a pas 7 catégories de plantes ! Certaines plantes peuvent se trouver dans plusieurs strates en même temps, le principe est de comprendre leur fonction – qui peut être simple, double ou triple – dans l’écosystème de la forêt-jardin. De plus, le design de la forêt-jardin est unique suivant les besoins, les ressources, l’orientation etc. et va évoluer dans l’espace et dans le temps.

Les végétaux de la forêt-jardin

On peut regrouper les végétaux en quatre groupes pour plus de facilité :

  • Les vivaces

Le cerfeuil musqué – Myrrhis odorata

Les fougères – Matteucia struthiopteris, Dryopteris erythrosora et Pteridium aquiliunum etc.

Les hostas

Le poireau vivace – Allium polyanthum

Les épinards sauvages – Chenopodium bonus-henricus et Rumex patienta

La consoude – Sympphytum officinalis

Le lierre rampant

Le cornouiller rampant du Canada – Cornus canadensis

Le chouffa

L’aspérule odorante

foret jardin oleomac
La consoude est une plante miracle au jardin et donc aussi dans la forêt-jardin
  • Les petits arbustes

Les groseilliers

Les cassis

Les myrtilles

Le kiwaï – Actinidia arguta

Le camerisier – Lonicera kamtschatica

L’akébia – Akebia quinata

Le poivrier du Sichuan – Zanthoxylum piperitum

Les framboisiers couvre-sol – Rubus tricolor et Rubus nepalensis

Les concombres

Les haricots

Les capucines

  • Les grands arbustes

Les sorbiers – Sorbus domestica et Sorbus aucuparia

Les mûriers – Morus alba et Morus nigra

L’asiminier Paw Paw – Asiminia triloba

Le néflier d’Allemagne – Mespilus germanica

Les cornouillers – Cornus mas et Cornus kousa

Les arbousiers

L’amélanchier

L’épine-vinette

Les argousiers

foret jardin oleomac
L’arbousier est aussi connu sous le nom d’arbre aux fraises !
  • Les grands arbres, fixateurs d’azote

L’aulne glutineux – Alnus glutinosa

Le robinier faux-acacia – Robinia pseudoacacia

Le caraganier de Sibérie – Caragana arborescens

L’acajou de Chine – Toona sinensis

Le kaki de Virginie ou plaqueminier – Diospyros virigniana

Les hêtres

Ces listes des végétaux de la forêt-jardin ne sont en aucun cas exhaustives, il existe de nombreuses plantes comestibles que l’on peut utiliser dans la forêt-jardin ainsi que d’autres plantes comme les tinctoriales, les médicinales etc. Ces exemples ont été rassemblés par le Centre Terre Vivante, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur leur site web, leurs collections de livres et leur magazine “4 Saisons“.

26 mars 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..