Lutter contre le feu bactérien

Le feu bactérien est une maladie redoutable, spécialement dans le verger. Comment l’identifier au plus vite ? Quels sont les moyens de lutte contre cette maladie ?

Le feu bactérien : identification

À l’origine de cette maladie, on trouve une bactérie nommée Erwinia amylovora. Elle s’attaque surtout, et lourdement, aux arbres et aux arbustes de la famille des Rosacées, c’est-à-dire certains de nos arbres fruitiers préférés comme le pommier, le poirier, le cognassier et le néflier. Du côté arbres et arbustes d’ornement, la bactérie fait des dégâts chez l’aubépine, le cognassier du Japon, le sorbier etc.

Le feu bactérien est une maladie redoutable car la bactérie responsable peut avoir raison des arbres en l’espace d’une seule saison et elle est extrêmement contagieuse. C’est pourquoi il est impératif de pouvoir l’identifier rapidement afin de limiter la contagion.

Les symptômes principaux sont :

  • Les feuilles portent des taches brunes ou couleur rouille en forme d’ellipse qui se forment depuis l’extrémité de la feuille et se développent jusqu’à sa nervure
  • Les boutons floraux se dessèchent, deviennent bruns mais restent en place
  • Le feu bactérien invite d’autres maladies à s’installer comme les chancres

Comment lutter contre le feu bactérien ?

Il n’existe malheureusement aucun traitement réellement efficace à ce jour contre cette maladie bactérienne. L’essentiel de la lutte contre le feu bactérien est une action préventive sérieuse :

  • Supprimer les parties du végétal qui sont atteintes le plus rapidement possible
  • Éliminer les chancres qui peuvent apparaître sur le tronc notamment sinon la bactérie peut s’y cacher pendant l’hiver et repartir de plus belle au printemps suivant
  • Ne pas hésiter à arracher les sujets contaminés et à systématiquement brûler les déchets
  • Désinfecter scrupuleusement les outils de taille
  • Choisir des variétés naturellement résistantes au feu bactérien lorsqu’elles existent ; c’est le cas des pommiers et des poiriers
19 mars 2020

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..