Lutter contre la rouille au jardin

La rouille est un terme général englobant plusieurs maladies cryptogamiques : les champignons responsable de cette maladie sont nombreux et proviennent de genres différents. Pour autant, la rouille se caractérise toujours pas l’apparition sur le feuillage de pustules oranges, blanches ou brunes. Quels sont les moyens de lutte contre la rouille dans le jardin ?

Une rouille, des rouilles

Les rouilles se développent majoritairement durant le printemps. Leurs conditions de développement sont un taux d’humidité élevé et de la chaleur. Les pustules vont percer progressivement des trous dans les feuilles des végétaux et dégager une poussière qui va se répandre et faire progresser la maladie. Les rouilles peuvent se développer très rapidement et causer de gros dégâts, dans le jardin d’ornement comme dans le potager.

Les plantes à surveiller

Les rouilles s’attaquent à une large palette de végétaux, des plantes d’ornement aux plantes potagères et aux fruitières. En voici quelques unes des plus courantes :

  • Les Malvacées
  • Les pivoines
  • Les rosiers
  • Les asperges
  • Les betteraves
  • Les poireaux
  • Les haricots
  • Les groseilliers
  • Les cassissiers
  • Les pruniers
  • Les buis
  • Les iris
  • La menthe
  • Les œillets
  • Les céleris
  • Les jacinthes
  • Les fraisiers
  • Les pommes de terre
  • Etc.
rouille maladie cryptogamique
La rouille est une maladie cryptogamique courante dans le jardin et qui touche de nombreuses plantes – Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1214928

Les moyens de lutte contre la rouille

En prévention contre la rouille, tâchez de choisir des variétés résistantes à la rouille lorsqu’elles existent – certaines asperges et groseilliers. De même, évitez d’associer certains végétaux à vos plantes à risques, comme le groseillier et le pin à cinq feuilles, ou encore l’anémone et le prunier. Dans le potager, espacez bien vos plantes pour qu’elles soient bien aérées, cela limite le risque de maladie et de propagation, le cas échéant.

Si la maladie est déclarée, vous devez éviter la contamination des autres végétaux : ramassez et détruisez toutes les parties infectées. Au besoin, éliminez la plante dans sa totalité. Vous pouvez traiter les plantes avec une décoction de prêle dès le début du printemps pour les plantes qui ont déjà contracté la rouille par le passé ou à l’apparition des premiers symptômes. Le plus tôt vous agissez, le plus efficace sera le traitement. Vous pouvez aussi utiliser une décoction d’absinthe, de sureau, de tanaisie, d’ail et de bardane.

 

17 mai 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..