outillage de jardin

Les plantes médicinales #1 : Histoire et vertus

Retour sur des plantes aux vertus thérapeutiques, faciles à cultiver au jardin : les plantes médicinales.

Qu’est ce qu’une plante médicinale : herboristerie et phytothérapie

Les plantes médicinales sont utilisées pour leurs propriétés bienfaisantes sur l’homme. Loin d’être des médicaments, elles aident plutôt à renforcer nos défenses et à fortifier notre métabolisme : elles sont donc à utiliser en prévention. Pour vous en procurer en toute confiance, demandez conseil à un herboriste, spécialiste des plantes et de la phytothérapie.

À noter : sur plus de 300.000 espèces de plantes médicinales recensées, seul 1% ont été étudiées dans cette optique.

Plantation de simples : herbes médicinales
Plantation de simples : herbes médicinales

Histoire des plantes médicinales

Depuis plus de 5 000 ans dans toutes les parties du monde, les plantes médicinales sont utilisées comme remèdes. Au Moyen-âge, le jardin était composé de carrés dont l’un des plus célèbres est le carré des simples, l’autre nom de ces plantes. À noter : la différence entre plantes médicinales et plantes aromatiques est quasi inexistante et que leurs usages se complètent.

Développé à partir du XIIe siècle, le carré des simples regroupe toutes les plantes aux vertus médicales dans des carrés structurés et organisés, délimités par des plessis (haies d’osier tressé). On y trouve toutes les plantes nécessaires à soigner les maux quotidiens de l’époque :

  • le thym commun (Thymus vulgaris) et la menthe poivrée (Mentha piperita) sont utilisés comme antiseptique
  • la sarriette des jardins (Satureja hortensis), la camomille romaine (Matricaria recutita) ou la coriandre (Coriandrum sativum)pour favoriser la digestion
  • le tilleul (Tilia vulgaris), les fleurs de sureau (Sambucus nigra) et le saule blanc (Salix alba) sont efficaces pour faire baisser la fièvre…

À noter : le Jardin des plantes de Paris fut le 1er jardin de simples implanté à Paris, en 1926.

Bacs pour carré des simples
Bacs pour créer son carré des simples

Comment les utiliser

On utilise différentes parties de la plante : racine, feuille, fruit, pétale, tige ou encore écorce. Et les modes d’utilisation sont tout aussi variés.

Usage interne :

  • infusion : versez de l’eau bouillante sur la partie de la plante utilisée et laissez reposer une trentaine de minutes. Tamisez l’infusion avant de la boire
  • décoction : ajoutez de l’eau froide sur la plante séchée et amenez à ébullition. Laissez mijoter 20 à 30 minutes puis laissez refroidir et tamisez comme pour l’infusion

Théière et tasse pour infusion
En usage interne, préparez une infusion

Usage externe :

  • huile : dans de l’huile végétale, laissez macérer les plantes puis tamisez l’huile obtenue pour la nettoyer
  • onguent : solidifiez l’huile obtenue avec de la cire d’abeille ou de la lanoline pour obtenir un onguent

Cultiver des plantes médicinales, même en ville !

Aujourd’hui, cette façon de cultiver les plantes médicinales s’est de nouveau répandu dans les jardins et est largement utilisée dans les espaces urbains où se développent de plus en plus d’espaces verts : gain de place, possibilité de planter ses propres herbes fraîches et même des légumes, facilité d’utilisation avec les carrés en hauteur pour éviter de se baisser et réappropriation de la nature par tous, comme le montre l’initiative des Incroyables Comestibles.

Les plantes médicinales retrouvent leur place dans nos jardins et sur nos balcons, et à défaut de les utiliser en tant que telles, cuisinez-les ! C’est encore une des meilleures façons de profiter des propriétés bienfaisantes des plantes.

 

 

21 janvier 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..