Le faux semis pour faciliter le désherbage

Le faux semis est une technique culturale utilisée en agriculture biologique. L’idée est de tromper les adventices – les « mauvaises herbes » – en préparant le sol pour un semis, mais sans le faire. Les adventices vont alors pousser et il ne vous reste qu’à les éliminer !

Comment fonctionne le faux semis ?

Le faux semis est une technique simple de désherbage qui ne nécessite aucun produit phytosanitaire ou préparation naturelle. Elle permet de faciliter cette étape et est couramment utilisée dans le potager ou avant la création d’une pelouse ou d’une prairie fleurie.

prairie fleurie
Faire un faux semis avant de planter une prairie fleurie est idéal pour désherber !

Lorsqu’on prépare ses semis en pleine terre, on retourne la terre en surface et pas conséquent, on fait remonter toutes les graines en dormance dans le sol, dont les adventices. Si on pratique le vrai semis dans la foulée de la préparation du sol, alors toutes les graines semées et celles précédemment en dormance vont germer en même temps. On se retrouve alors avec une parcelle de terre contenant les plantes souhaitées et les autres ! Le faux semis consiste à faire croire aux adventices que vous allez semer, sans semer. Les seules graines qui germeront seront les « mauvaises herbes ». En trompant les adventices, vous pouvez alors facilement désherber puisqu’il n’y a que les « mauvaises herbes » qui vont pousser. Ensuite, il vous suffit de réaliser vos vrais semis, dans un sol bien préparé et débarrassé de ses adventices.

Dans quels cas le faux semis est-il adapté ?

Si cette technique est surtout utilisée dans le potager – on en voit tous les avantages -, pensez à la pratiquer aussi avant de créer une pelouse, une prairie fleurie et pour toute création de jardin biologique. Elle est adaptée aux semis en place, en pleine terre et pour des graines qui prennent un peu de temps à germer ainsi que les petites graines qui peuvent être plus sensible à la présence des adventices. Au potager, certains légumes profitent plus de cette méthode que d’autres. C’est le cas notamment pour :

Avantages et inconvénients du faux semis

Le principal avantage du faux semis est de faciliter le désherbage en créant les conditions favorables au développement des adventices. C’est une méthode naturelle et écologique, sans utilisation d’herbicide. Dans un second temps, il ne reste qu’à supprimer les herbes dès leur apparition – suivant la surface, manuellement ou mécaniquement. Cela permet aussi de bien préparer le sol aux futures plantations en diminuant la concurrence entre les plantes cultivées et les autres. Votre sol est déjà prêt pour le vrai semis ! Côté inconvénients, le sol reste à découvert et n’est plus protégé des intempéries. De plus, le faux semis demande du temps – généralement entre 2 et 3 semaines pour être efficace – ce qui retarde la date de vos vrais semis. Le faux semis est aussi utilisé entre les cultures, pas uniquement pour le premier semis de l’année.  

7 mai 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..