Les jardins remarquables d’Europe #3 : Les jardins de Claude Monet à Giverny

Un jardin qui mêle savamment nature et histoire de l’Art français

 

À une heure seulement de Paris, le jardin de Giverny est le 2ème site le plus visité de Normandie (juste après le Mont Saint-Michel). Le jardin et la propriété classée monument historique attirent chaque année plus de 500 000 visiteursau cours des 7 mois d’ouverture. La propriété est remarquable pour plusieurs raisons : elle est connue pour sa beauté, mais elle est aussi importante de par son histoire, retracée par le peintre Claude Monet.

Le jardin a toujours été sa source d’inspiration principale et son bien le plus précieux, il est riche en histoire et en technique ! Il a été rénové par la Fondation Monet en 1976 pour être ouvert au public en 1980 grâce à la mémoire des amis de Monet : leurs souvenirs ont permis d’atteindre ce bel objectif que de rendre le jardin le plus fidèle possible à ce qu’il était à l’époque du peintre.

(Crédits : Cristiano Oliveira)

 

Deux jardins en un

 

Le jardin de Giverny est divisé en deux parties, différentes mais complémentaires.

La première, le Clos Normand, est un jardin qui illustre la peinture de Monet avec des harmonies de couleurs et l’exclusion des tons trop sombres. L’omniprésence de la nature dissimule habilement le travail des jardiniers : en effet, le peintre souhaite que les plantes ne subissent aucune contrainte. Elles sont accordées en fonction de leurs couleurs mais poussent librement. Il en résulte un paysage riche en volumes, en couleurs et en espèces (les pâquerettes côtoient les fleurs les plus rares). On peut y observer de grands parterres colorés, des allées centrales fleuries de capucines, des arceaux, etc.

(Crédits : Dale Musselman)

 

La deuxième, d’inspiration japonaise, est certainement la partie la plus connue du jardin de Monet tant il l’a représenté sur ses toiles : le bassin d’eau, avec les fameuses Nympheas, inspiration d’une série de plus de 250 tableaux.

De ce côté, on trouve des espèces typiques du jardin asiatique comme le bambou, le saule pleureur, le ginko, l’érable, mais aussi un pont japonais immortalisé près de 45 fois par l’artiste.

(crédits : Bruce Tuten)

 

Quelques pistes pour s’inspirer du jardin de Monet.

 

Le jardin de Giverny est inspiré du jardin anglais d’une part, et du jardin asiatique d’autre part. Quelques conseils peuvent être tirés de l’observation du jardin de Monet, notamment :

  •     Associez les plantes en fonction de leurs couleurs et privilégiez les couleurs vives ou les couleurs claires
  •     Mélangez les espèces comme bon vous semble, de la plus commune à la plus complexe.
  •     Pour les platebandes, optez pour la monochromie : jouez avec les nuances de couleurs d’une même variété de fleur !

 

Mais le plus important, pour concevoir votre jardin à la manière de Monet, c’est de voir votre parcelle comme une toile vierge où vous viendrez apposer les formes et les couleurs qui vous inspirent !

Alors, quel jardin remarquable vous inspire le plus jusqu’à présent : le jardin de Monet, le jardin des spéculations cosmiques en Ecosse ou le jardin de Keukenhof aux Pays-Bas ?

 

5 mai 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..