Jardin de France #8 les jardins de Monet à Giverny

Mélange de fascination du peintre-jardinier pour les couleurs de la Nature et les reflets dans l’eau, les jardins de Monet à Giverny sont un trésor que la Fondation Claude Monet a su sauvegarder. Partons à la découverte de ces jardins incroyable !

Monet, le peintre-jardinier

Dans ses jardins de Giverny, Monet ne laisse pas la place au hasard. Ses jardins sont des compositions uniques, issues de l’esprit de génie du peintre impressionniste. Des jardins où il y a “une place pour chaque chose et chaque chose à sa place“, chaque fleur et chaque arbre des jardins de Monet ont une raison d’être : leur couleur.

Giverny est un lieu de pèlerinage sur les traces de Claude Monet, ses inspirations, ses supports de travail ; Giverny est un jardin créé pour la méditation, pour amener au laisser-aller nécessaire au peintre pour créer. Avec ses jardins, Monet a réuni des couleurs et des textures comme il en rêvait !

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Margaux Ridel (@mgx_1793) le

Dans les jardins, les parterres de fleurs sont incroyables. On y trouve très précisément :

Côté arbres, on trouve des bambous, des cerisiers à fleurs, des saules pleureurs, des pommiers à fleurs, des abricotiers et des érables.

Que trouve-t-on dans les jardins de Monet ?

Il y a deux jardins distincts sur la propriété de Monet : le clos normand et le jardin d’eau.

Le clos normand : le jardin solaire

Situé sur le devant de la demeure familiale, sur un terrain d’un hectare, ce jardin a bien changé depuis son acquisition par Monet. Il fait arracher les buis et l’allée d’épicéas qui courrait en face de la maison et les remplace par la fameuse série d’arceaux métalliques que couvrent chaque année les rosiers grimpants. Il remplace la pommeraie par les cerisiers et les abricotiers. Cependant, les parterres de fleurs sont la véritable prouesse du peintre-jardinier, une véritable palette de peintre naturelle.

Le jardin d’eau : l’influence japonaise

10 ans après s’être installé à Giverny, Monet acquiert le terrain derrière sa maison, au-delà de la voie de chemin de fer. Commencent alors le creusement du bassin – qui sera agrandit plusieurs fois par la suite.

Monet possède une impressionnante collection d’estampe japonaises à Giverny et s’intéresse de très près au jardin japonais. Il fait installer dans le jardin d’eau un pont japonais qu’il fait peindre en vert – ainsi il rompt avec le traditionnel rouge japonais. Il y installe de nombreuses essences de plantes orientales telles que le ginkgo biloba, les bambous, les érables, les pivoines, les lis et les saules pleureurs, ainsi que les célèbres nymphéas.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par cestuj bez cestovky (@cestuj_bez_cestovky) le

Les jardins de Monet : informations pratiques

Les jardins de Monet se situent au 84 rue Claude Monet, à Giverny – 27 620. Vous pouvez les contacter par téléphone au +33 (0) 2 32 51 28 21 ou par mail : contact@fondation-monet.com

Les horaires

La Fondation Claude Monet ouvre ses portes tous les jours entre fin mars et début novembre, de 9h00 à 18h00. Malheureusement, les animaux ne sont pas admis dans l’enceinte des jardins.

Bon à savoir : vous pouvez coupler l’achat de vos billets pour les jardins avec une entrée pour le Musée des Impressionnistes et le Musée de l’Orangerie.

Les tarifs

Pour visiter les jardins de Monet ainsi que la maison familiale :

  • Adultes : 9.50€
  • Enfant – +7 ans et étudiants : 5.50€
  • Enfants -7 ans : gratuit
  • PMR : 4€

Pour les enfants et pour les adultes – 5/8 ans, 9/12 ans et version adulte -, la Fondation propose des carnets de jeux pour découvrir les jardins en s’amusant et sous un œil différent – disponible en français et en anglais.

 

16 septembre 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..