Incroyable végétal #11 Lodoicea maldivica

Le cocotier de mer, Lodoicea maldivica, fait partie de la famille des Arecacées et est endémique des Seychelles, c’est-à-dire, qu’il est natif de cette région et uniquement de cette région, à l’état sauvage. On le connait surtout pour sa graine, la plus grosse au monde, dont la forme fait penser à un fessier : le ‘coco-fesses’.

Carte d’identité de Lodoicea maldivica

Le cocotier de mer est un palmier dioïque – il existe des plants mâles et femelles séparés – qui peut atteindre 30 à 35 mètres de hauteur. Il possède de longues et larges feuilles, disposées en éventail.

Le ‘coco-fesses’ n’est pas le fruit du cocotier de mer, c’est sa graine ! Le fruit contient entre une et trois ‘coco-fesses’, chacun pouvant peser jusqu’à 15 kilos. Le fruit le plus lourd jamais enregistré pesait 42 kg…

La culture de Lodoicea maldivica est rare car la germination est extrêmement lente et l’exportation des graines strictement règlementée. Pour exemple, le Prince William et Kate Middleton, lors de leur voyage de noces aux Seychelles, se sont vus offrir un ‘coco-fesses’, accompagné d’une autorisation spéciale d’exportation.

Le cocotier de mer, une espèce rare et protégée

Depuis 1995, la réglementation sur l’exportation des graines de Lodoicea maldivica est stricte et le contrôle est régulièrement renforcé pour faire face au trafic et au braconnage. Ce cocotier est inscrit sur la liste rouge des espèces menacées par l’UICN – Union internationale pour la conservation de la nature – en 2011.

Traditionnellement, les habitants trouvaient les graines échouées sur les plages – longtemps ils ont considéré que le ‘coco-fesse’ provenait d’arbres sous-marins. De nos jours, il ne reste que 8 282 cocotiers de mer réparties sur 2 îles : Praslin et Curieuse. L’espèce a perdu 30% de ses individus en seulement trois générations.

5 décembre 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..