Idée potager : réaliser ses plants de légumes

Les méthodes de multiplication des végétaux sont nombreuses, aussi diversifiées que les végétaux eux-mêmes. Bouturage, marcottage, division, greffe et semis, le jardinier peut reproduire ses propres plants, une véritable aubaine au potager. Alors comment réaliser ses plants de légumes ?

Réaliser ses plants de légumes en pépinière

Si vous avez l’habitude d’acheter vos plants de légumes en pépinière, peut-être voudrez-vous cette année, tenter de les réaliser à la maison ? Notons que certaines plantes sont plus faciles que d’autres à cultiver en pépinière, c’est le cas des tomates, des poivrons, des concombres, des courgettes et des courges, des choux, des salades, des céleris etc. Enfin, le semis en pépinière donne de moins bons résultats que le semis en pleine terre qui produit des plants plus productifs et plus résistants.

réaliser ses plants de légumes

Réaliser ses plants de légumes présente aussi de nombreux avantages, assez pour vous faire franchir le pas peut-être ?

  1. Réduire les coûts liés à la mise en culture : faire son terreau, reproduire ses graines et réaliser ses propres semis pour ne plus acheter en pépinière.
  2. Planter à la bonne période : en faisant les plants soi-même, la mise en terre se fait toujours au bon moment, alors que les plants achetés ont souvent végété dans leur pot ou subit des chocs thermiques ou hydriques.
  3. Adapter les semences à votre sol et votre climat : beaucoup d’espèces se reproduisent fidèlement mais pas les hybrides ; en récoltant et produisant vos propres cultures, année après année, vos plants sont plus adaptés à votre région.
  4. Être heureux d’être un jardinier accompli !
réaliser ses plants de légumes

Semis en pépinière : comment bien s’y prendre ?

En premier, il faut se préparer. Rassembler et nettoyer au besoin les équipements (les godets, les terrines, les ustensiles, le terreau). Petite note pour le terreau : en cas de semis en godet que vous installez directement au potager quand ils sont prêts, vous aurez besoin d’un terreau léger qui se réchauffe vite et ne contenant pas trop d’éléments fertilisants (au risque de bloquer la germination) ; en cas de semis en terrine, que vous repiquez en godet avant de les transplanter en pleine terre, utilisez un terreau apte à nourrir la plante contenant du compost bien mûr, de la terre du jardin et du terreau de semis.

Suivant l’espèce de plante, vérifiez toujours la lumière, la température et la profondeur du semis. C’est le trio gagnant des semis réussis. Astuce pour la profondeur : les petites graines sont plantées peu profond (0,5 cm) tandis que les grosses graines iront plus profond (jusqu’à 3 cm). Il ne reste alors qu’à recouvrir d’une fine couche de terreau et arroser légèrement.

Enfin, avant la plantation en pleine terre, sortez vos plants dès qu’il fait beau pour les acclimater aux conditions extérieures.

Réaliser ses plants de légumes demande un peu de temps, un peu de technique et d’organisation, mais c’est à la portée de tous les jardiniers !

12 février 2020

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..