Feinter la pyrale : les alternatives au buis

Le buis est l’arbuste idéal pour réaliser des topiaires et former des haies. Malheureusement, il est de nos jours attaqué par la pyrale du buis, qui menace la plante et agace le jardinier. Peux-t-on substituer le buis dans le jardin ? Quelles sont les alternatives au buis ?

Le buis et la pyrale

En 2008, la pyrale du buis – Cydalima perspectalis, fait son apparition en France, plus précisément en Alsace. C’est le début d’une invasion qui va mettre à mal les buis sur notre territoire.

C’est au stade de la chenille que la pyrale du buis – un papillon nocturne originaire du Japon – est la plus redoutable. Son régime alimentaire ? Les feuilles de buis et leur écorce. La pyrale s’attaque spécialement à Bruxus sempervirens – le buis commun -, Bruxus rotundifolia – le buis à feuilles rondes -, et Bruxus colchova – le buis de Colchide.

À noter : on compte aussi une maladie cryptogamique particulièrement destructive pour le buis ; elle est provoquée par des champignons Cylindrocladium buxila et Volutella buxi.

8 alternatives au buis

Heureusement pour les passionnés de buis, plusieurs plantes peuvent servir de substitut. Voici 8 alternatives au buis, chacune avec ses propres qualités et/ou défauts :

  • Le buis africainMyrsine africana : ce buis affiche une croissance lente, un port touffu et des petites feuilles odorantes. Par contre, il n’aime pas le froid ; à planter en pleine terre dans la région méditerranéenne.
  • Le houx crénelé du JaponIlex crenata : ce houx est le sosie du buis. Il est très rustique mais a besoin d’un sol riche et de pluie.
  • L’if commun : idéal pour créer des haies et de grandes topiaires, il se développe en cône puis s’arrondit avec le temps. Point bonus : il se ne dégarnit pas à la base.
  • L’osmanthe de BurkwoodOsmanthus x burkwoodii et delavayi : son port compact permet de créer des topiaires et haies facilement. Il faudra cependant réaliser une taille de formation pour le guider. Point bonus : ses fleurs sentent très bon.
  • Les fusainsEuonymus fortunei et japonicus : une rusticité parfaite, une croissance lente, un port dense et buissonnant, les fusains sont la parfaite alternative au buis. Il en existe de nombreuses espèces et variétés. Ils sont résistants à quasiment tout
  • Le chèvrefeuille à feuilles de buisLonicera nitida et pileata : idéal pour créer une haie buissonnante avec une croissance rapide, il est aussi parfait pour réaliser rapidement une bordure ou une petite topiaire.
  • La myrte tarentineMyrtus communis Tarentina : supportant des températures aussi froides que chaudes, elle s’adapte parfaitement dans les régions aux étés longs et chauds. Point bonus : elle est peu exigeante en matière de qualité du sol.
  • Le troène du JaponLigustrum japonicum : idéal pour les jardins de bord de mer et les topiaires de grande taille. En été, il se couvre de fleurs blanches.

Si vos buis sont attaqués par la pyrale, vous pouvez maintenant envisager de vous séparer d’eux et d’installer à leur place certaines de ces alternatives.

30 octobre 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..