Faites pipi dans votre jardin : l’urine, l’engrais oublié

À l’instar de tous les engrais naturels, l’utilisation de l’urine dans le jardin est une ancienne pratique, tombée en dégoût. Pourtant, nous avons à disposition un engrais efficace, économique et inépuisable. Alors, faites pipi dans votre jardin, il vous le rendra bien !

Les propriétés redécouvertes de l’urine

L’urine, lorsqu’elle n’est pas mélangée avec les fèces, contient une large palette des nutriments indispensables aux plantes : de l’azote N (de 3 à 7 g par litre d’urine), du phosphore P (1 à 1,5 g par litre) et en moindre quantité, du potassium K, du souffre et des oligo-éléments. Elle contient donc le fameux trio N,P,K, une combinaison nécessaire au développement des plantes. L’urine remplace efficacement à elle seule tous les engrais minéraux que vous pouvez acheter. urine

Plusieurs expériences ont été menées sur les propriétés et l’efficacité de l’urine en agriculture : au Burkina-Faso sur des aubergines, aux USA sur des tomates, en France sur des pommes de terre, au Mexique sur des laitues, en Éthiopie sur des bettes à cardes etc. Des résultats encourageants pour ce précieux engrais à disposition de tous !

Comment utiliser l’urine dans le jardin ?

Vous pouvez utiliser l’urine pure ou en dilution, suivant vos besoins.

Le dosage de la dilution d’urine dépend du type de culture à fertiliser :

  • les plantes peu gourmandes comme les laitues : 1 L d’urine par m2
  • les plantes gourmandes comme les tomates et les melons : jusqu’à 4 L d’urine par m2

En association avec un amendement

Pour un maximum d’efficacité lors de la plantation, utilisez l’urine en complément d’un amendement du sol – compost, lombricompost, fumier, cendre de bois etc. : l’association contribue à la minéralisation de l’urine et favorise ainsi l’assimilation des nutriments par les plantes. Vous pouvez aussi arroser directement votre compost avec de l’urine, cela contribuera à sa bonne décomposition. Dans les deux cas, patientez une à deux semaines avant de planter ou d’utiliser le compost pour assurer une bonne minéralisation de l’urine. urine engrais naturel

En arrosage

Le taux de dilution de l’urine varie suivant les cultures. Il est généralement compris entre 15 et 20 fois pour éviter tout risque de concentration.

  1. Appliquez la dilution d’urine au pied des plantes
  2. Patientez 2 à 3 semaines entre chaque application
  3. Répétez l’opération entre 3 et 6 fois suivant les plantes
  4. Stoppez la fertilisation à l’urine un mois avant la récolte

À noter : une personne seule produit en moyenne 500 L d’urine par an, une quantité suffisante pour fertiliser un jardin de 400 m!

Les précautions d’usage

  • Les médicaments et le stockage

L’urine fraîche est stérile donc utilisable de suite dans le jardin – à condition de ne pas prendre de médicaments ; pour la conserver, il faut l’assainir en la stockant pendant un mois, dans des bidons opaques et bien fermés. Sous cette forme, vous pouvez la conserver jusqu’à 6 mois.

  • L’excès de sel et la dilution

Une dilution à 1 pour 20 évite tout risque de forte concentration d’urine au même endroit – qui entraîne une augmentation de la salinité et la perte d’azote nitrique.

L’urine, l’arme anti-gaspillage du jardinier

Bien que l’idée de consommer des fruits et légumes fertilisés à l’urine soit peu acceptée, l’urine reste un fertilisant indispensable dans le jardin.

De plus, l’utilisation d’une chasse d’eau représente la perte de 5 à 10 L d’eau potable qui devra être retraitée : l’impact environnemental est considérable !

Extrait du livre Aux sources de l’agriculture, la permaculture, illusion et réalité à propos de l’urine :

Un réservoir renouvelé en permanence depuis le départ de l’humanité, et des mers entières remplies chaque année d’un pipi qui rivalise même avec les engrais chimiques selon toutes les études.

27 novembre 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..