En septembre, on plante toujours des poireaux

Histoire

Une famille compliquée : dans la famille extrêmement compliquée des Liliacées, il est bien difficile de savoir comment et quand se sont produites l’introduction et la domestication de l’actuel poireau cultivé. Contrairement aux Allium cepa (oignons, échalotes) originaires d’Asie centrale, le poireau Allium porrum proviendrait du bassin méditerranéen, entre le Portugal et l’Iran. La zone de domestication serait l’Égypte qui l’aurait apprivoisé environ 2000 ans avant JC. Il est cité dans la Bible parmi les légumes d’Égypte que les Hébreux regrettèrent durant l’exode avec les concombres et les melons.

Parmi les célèbres ambassadeurs du poireau, nous retrouvons le pharaon Khéops qui l’offrait à ses meilleurs guerriers en guise de récompense, l’empereur Néron le « porrophage », les Gallois qui en feront leur emblème national suite à une bataille épique, ou encore François Ier qui en mangeait pour rafraîchir son haleine.

Qualités nutritionnelles

Propriétés diurétiques et expectorantes.

Autres noms : le doigt de Zeus, l’asperge du pauvre.

Retrouvez tous nos conseils dans la fiche poireau à télécharger, pour créer votre propre carnet du jardinier :

fiche téléchargeable poireau
La fiche à télécharger : le poireau

Conseils de culture

Semis 

On sème les poireaux en ligne en pépinière à la fin de l’hiver pour les repiquer ensuite en place lorsqu’ils atteignent la taille d’un crayon. Le semis se fait en fonction des variétés et de la précocité recherchée dès février-mars.

La germination des graines est assez longue : 8 à 10 jours ; et la croissance des jeunes pousses est lente. Surveillez la prolifération des mauvaises herbes, il faut veiller à nettoyer vos semis régulièrement. Il est recommandé de semer sous châssis, dans une terre enrichie avec du terreau ou dans des jardinières (le désherbage en sera facilité).

Culture et entretien

Dès la mi-juin, vous pouvez planter vos semis. L’idéal est d’avoir un fût blanc le plus long possible. Plantez en rangs espacés sur des buttes.

Buttez une première fois lorsque les plants atteignent une vingtaine de centimètres et une seconde fois un mois après.

Récolte et conservation

Après 6 à 7 mois, vous pouvez commencer à récolter vos poireaux : arrachez les pieds et consommez-les rapidement. Le poireau est rustique donc vous pourrez le laisser en place au potager tout l’hiver, évitant ainsi tout stockage.

Si vous souhaitez récolter vos propres graines, choisissez ceux qui montent en graines les derniers pour les poireaux d’été et ceux qui résistent le mieux à l’hiver pour les variétés d’hiver.

poireaux au potager

Maladies et ravageurs connus

  • Rouille

Les maladies cryptogamiques épargnent généralement les poireaux. Ils peuvent cependant être victime de la rouille. L’apparition de la maladie intervient en août ou septembre et est facilement reconnaissable : tâches rondes ou allongées couleur rouille, le feuillage se crevasse et devient pâle. La rouille ne provoque pas la mort des plants mais peut en ralentir la croissance.
Action préventive : adaptez la variété cultivée à votre sol, respectez la rotation des cultures, plantez les poireaux largement espacés, évitez les apports trop riches en azote.

  • Teigne

C’est un papillon brun d’une vingtaine de millimètres qui provoque de nombreux dégâts. Le papillon pond en avril-mai puis en juillet-août. Les symptômes sont aisément reconnaissables : la chenille ronge les feuilles qui deviennent marron puis se dessèchent, puis elle s’attaque au cœur.
Action préventive : couper régulièrement les pointes des poireaux ; sur sol sableux, arroser souvent par aspersion ce qui empêchera la chenille d’aller au cœur du poireau.
En cas d’infestation : traitement à base de bacille de Thuringe.

  • Mouche mineuse du poireau

Cette mouche pond de petites larves brunâtres qui se nourrissent du poireau en creusant des galeries dans les feuilles qui prennent une couleur rouille et se recroquevillent. On observe des trous dans les feuilles et une décoloration blanche dans les parties vertes.
Action préventive et curative : retirez toutes les parties atteintes. Protégez vos plantations avec un filet anti-insectes à partir d’août. Cette mouche ne semblant pas craindre le froid, laissez la protection durant l’hiver. Son prédateur serait une petite guêpe ressemblant au syrphe.

 

 

1 septembre 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..