En octobre, plantez de l’avoine bleue pour l’hiver

Les graminées persistantes sont les végétaux rois pendant l’hiver. Avec leur feuillage arborant une palette de couleurs variées, elles sont appréciables durant les mois froids. L’avoine bleue, comme son nom l’indique, fait partie des graminées à feuillage bleu.

Origine et description de l’avoine bleue

Originaire d’Europe centrale et du sud-ouest, l’avoine bleue est faite pour nos climats. On la trouve souvent en montagne du fait de sa rusticité. Elle parsème de couleur bleue les paysages d’hiver ; au bleu s’ajoute le jaune paille de ses fleurs – appelées panicules – durant l’été. L’avoine bleue permet de décorer le jardin, à la fois durant l’hiver et durant l’été !

Les petits rongeurs du jardin apprécient beaucoup l’avoine bleue pour y nicher pendant l’hiver et sont aussi friands de bulbes fraîchement installés, comme les crocus ou les tulipes : à surveiller de près !

En groupe ou isolée, l’avoine bleue fait son petit effet dans le jardin. On peut l’associer avec d’autres graminées persistantes ou des vivaces comme :

  • la lavande
  • les santolines
  • les armoises
  • des panicauts
  • des nigelles de Damas
  • des sauges
  • etc.

Conseils de culture

L’avoine bleue est une plante qui se développe en touffe, pouvant atteindre 50 à 60 cm de large et 40 à 120 cm de hauteur. Ce qu’elle préfère, ce sont les sols secs, elle résiste donc bien aux sécheresses durant l’été. C’est une vivace rustique qui s’épanouit dans les sols bien drainés.

La plantation de l’avoine bleue

Choisissez un emplacement bien ensoleillé, dans un espace assez dégagé. Un sol bien drainé est préférable ; l’idéal étant d’avoir des cailloux dans la terre. Évitez à tout prix les sols lourds et humides.

On la plante généralement au printemps, mais il est possible de l’installer à l’automne, dans les régions les plus clémentes du territoire.

Multiplier l’avoine bleue

La division de l’avoine bleue se pratique sur des touffes d’au moins 2 ans, au début du printemps. Il suffit de dégager les racines de la plante et de découper des morceaux que l’on replante.

Le semis est aussi une méthode de multiplication possible. Au printemps, commencez les semis sous châssis ou serre froide. Les graines germent rapidement – comptez quelques semaines.

L’avoine bleue en floraison

Maladies et ravageurs connus

Il faut faire attention à l’apparition de la rouille sur l’avoine bleue. La plante est effectivement sensible, sous certaines conditions climatiques – un taux d’humidité élevé et une forte chaleur. Le feuillage se couvre de pustules orange très reconnaissables.

En prévention, il est nécessaire de bien espacer les plantes pour que l’aération au niveau des racines soit optimale. Vous pouvez aussi pulvériser une décoction de prêle – au début du printemps. En curatif, il faut couper les parties infectées et les détruire.

Retrouvez la fiche téléchargeable pour bien cultiver votre avoine bleue !

Ou la fiche consultable ici même :

 

3 octobre 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..