En mai, les iris des marais s’installent au bassin

L’iris des marais, aussi connu sous le nom de “Flambe d’eau“, “faux acore“ et “iris jaune“, est une plante aquatique très royale. Portrait d’une fleur jaune qui aime avoir les pieds dans l’eau.

L’iris des marais et le Roi

Certains disent qu’il est à l’origine du blason des rois de France, pourtant connu sous le nom de “Fleur de Lys“. Le Roi Louis VII – vers 1150 – aurait échappé à des agresseurs en traversant le gué d’une rivière couverte d’iris des marais, une plante qui ne s’installe que dans les eaux peu profondes. Plusieurs théories jouent des coudes dans l’histoire : le nom viendrait de la rivière Lys où les iris des marais sont légions ou bien de la contraction de “Fleur de Louis“.

L’iris des marais, Iris pseudacorus, est originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie occidentale, mais s’est aussi naturalisé en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Nord et du Sud – Argentine, Chili, Uruguay. D’entretien facile, cette plante s’adapte à de nombreux climats : elle supporte très bien le froid mais redoute la sécheresse !

On l’utilise pour sa riche teneur en tanin dans le processus de tannage – la transformation des peaux en cuir. C’est aussi une excellente plante épuratrice, parfaite dans un système de purification de l’eau par les plantes, comme le lagunage.

Conseils de culture

Les iris des marais peuvent fleurir pendant de nombreuses années – de 5 à 20 ans – avant de s’affaiblir. En prélevant des rhizomes, vous pouvez les diviser sans problème ou utiliser les graines pour faire des semis. Lors de la plantation, immergez les rhizomes partiellement ; installés trop profondément dans l’eau, les iris risquent de ne pas fleurir.

Une croissance exemplaire

L’iris des marais se développe rapidement grâce à ses rhizomes rampants et peu devenir envahissant – il est vivement conseillé de le contrôler en utilisant des paniers de plantation ou des pots. Il est généralement cultivé dans les zones marécageuses et humides mais peut aussi s’installer en pleine terre. Dans ce cas, veillez à distancer les plants de 50 cm.

De l’eau en abondance

Iris pseudacorus demande peu d’entretien mais a un besoin en eau important. C’est d’ailleurs le seul iris supportant d’être dans l’eau toute l’année. Il faut être particulièrement attentif à l’arrosage si vous l’installez en pleine terre, dans un massif.

À noter : ne compostez pas les feuilles et fleurs fanées car la plante, en purifiant l’eau, accumule les métaux comme le zinc ou le chrome. Vous risquez de contaminer votre compost.

Maladies et ravageurs connus

Les iris des marais sont surtout attaqués par des ravageurs comme les limaces et les escargots qui mangent à la fois les feuilles, les fleurs et les rhizomes, la grande sauterelle verte qui raffole de ses fleurs, les thrips et la mouche blanche pour ses feuilles. Cependant, les dégâts restent limités.

Retrouvez la fiche téléchargeable pour bien cultiver vos iris des marais!

Ou la fiche consultable ici même :

14 mai 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..