En juin, la glycine embaume nos jardins

Entre le printemps et l’été, c’est un festival de couleurs et de senteurs plus merveilleuses les unes que les autres au jardin. Parmi elles, on trouve la glycine, la belle odorante venue du Japon et de Chine. Retour en conseils, astuces et photos sur cette plante incroyable. wisteria glycine

Une histoire de beauté, de finesse et de pouvoir

Il existe plusieurs variétés de glycine mais les plus cultivées aujourd’hui viennent de Chine et du Japon- elles ont été introduites en Europe au début du 19e siècle. Une variété américaine a été cependant découverte en 1724.

Dans ses pays d’origine, la glycine est un symbole amical et exprime la confiance que l’on a en son ami, une confiance réciproque et forte. Dans les cultures latines, la glycine a une connotation amoureuse plus prononcée, parfois jusqu’au désir et à l’érotisme. C’est ce que l’on retrouve dans le conte chinois La princesse des glycines, que vous pouvez lire en intégralité.

Si vous doutez encore de l’origine de la glycine, envolez-vous pour le Japon et baladez-vous dans les parcs autour de Tokyo comme le parc floral d’Ashikaga, le jardin de Kawachi, le Fuji Matsuri au Kameido Tenjin.

Conseils de culture

Si la glycine est la plante qui nous fait rester dehors à la nuit tombée pour profiter le plus longtemps possible de ses fragrances enivrantes, elle est aussi une plante entièrement toxique : feuilles, fleurs et graines. Elle se regarde, elle se sent mais ne se goûte pas !glycine wisteria

Le choix de la glycine

Les glycines fleurissent en fin de printemps et début d’été : elles produisent de longues grappes de fleurs qui retombent élégamment – surtout si vous la palissez. Les couleurs des fleurs varient du blanc au violet foncé et souvent, les fleurs apparaissent avant même le feuillage, ce qui assure une floraison spectaculaire. Le feuillage va devenir de plus en plus foncé durant l’été jusqu’à ce qu’en automne, il devienne jaune doré. Si vous ne savez pas laquelle choisir, voici un conseil : la glycine de Chine éclot toutes ses fleurs en même temps et possède une agréable odeur, la glycine du Japon fleurit progressivement et est assez peu odorante.

Bien installer sa glycine

Pour s’assurer une belle floraison, mieux vaut planter la glycine dans un sol assez pauvre, sableux voire même acide. Un sol trop riche va favoriser la pousse du feuillage et non des fleurs. Un sol trop calcaire risque de provoquer l’apparition de la chlorose.

Deuxième point : elle aime le soleil. Exposez-la au sud ou sud-ouest pour qu’elle reçoive un ensoleillement maximum.

Attention : si vous l’installez sur un support, veillez à ce qu’il soit suffisamment robuste car la glycine est une plante qui va devenir très vigoureuse. Elle possède un tempérament dominateur, disent les jardiniers. glycine jaune

Tailler pour une belle floraison

La taille de la glycine est importante, encore une fois pour obtenir de nombreuses grappes de fleurs. On peut pratiquer plusieurs tailles dans l’année :

  • hiver : taillez les branches latérales à deux yeux pour favoriser la reprise et la floraison
  • en mars : taillez les nouvelles pousses – les fleurs apparaissent sur les pousses d’un an
  • en juin : réduisez les tiges de 20 cm et pratiquez une taille de formation

Maladies et ravageurs connus

La principale maladie touchant la glycine est la chlorose : elle provoque le jaunissement du feuillage et est due à trop de calcaire dans le sol. Cette maladie ne fera pas dépérir votre plante. Pour y remédier, changez-la de place, ou installez-la en bac !

Retrouvez la fiche téléchargeable pour bien entretenir votre glycine !

Ou la fiche consultable ici même :

glycine
12 juin 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..