Comment réaliser des boutures de racines en hiver ?

Le bouturage des racines se pratique notamment durant l’hiver et le repos végétatif des plantes. Comment bien réaliser une bouture de racines ? Comment s’y prendre et pour quels végétaux ?

Le bouturage – Pour qui ? Pour quoi ?

Le bouturage est l’une des techniques de multiplication des végétaux les plus pratiquées. C’est un procédé simple, avec un taux de réussite élevé ! De quoi encourager même les jardiniers les plus malheureux. À condition de bien choisir les plantes à bouturer et de savoir comment s’y prendre, la réalisation d’une bouture est gratifiante. À noter : c’est d’ailleurs une excellente activité à faire avec des enfants.

Placées à l’intérieur, vos boutures vont bien pousser ! Pratique dans la cuisine avec ici du romarin

Le choix du végétal à bouturer est important ; certaines plantes réagissent plus ou moins bien à ce type de multiplication. Cependant, il existe de nombreux végétaux à bouturer, parmi lesquels :

  • La pivoine,
  • L’aconit,
  • Le lilas,
  • Le céanothe,
  • Le sumac,
  • L’acanthe,
  • Le lupin,
  • Le framboisier,
  • Etc.

Les étapes pour réaliser une bouture de racines

Tout d’abord, munissez-vous d’un peu de matériel. Il vous faut une fourche et un sécateur pour la bouture, des pots individuels ou des caissettes pour la mise en place et du terreau de votre choix – il est conseillé d’utiliser un mélange de tourbe et de sable.

La première étape est de dégager les racines du végétal à bouturer. Pour cela, utilisez la fourche pour soulever délicatement la souche. Sélectionnez des racines saines et charnues et coupez-les en tronçons de 5 cm de long environ. Remettez la plante mère en place tout de suite et arrosez-la bien.

La seconde étape consiste à planter les boutures de racines obtenues. Placez la bouture à l’horizontal sur le terreau et recouvrez de 2 cm de terreau. Tassez et arrosez les boutures.

Enfin, il faut les surveiller pour qu’elles restent toujours un peu humide. Sous quelques mois, les premières tiges vont apparaître. Encore un peu de patience, et elles seront assez fortes pour être transplantées.

5 novembre 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..