Comment contrôler les balais de sorcière ?


Les balais de sorcière sont une déformation que l’on peut voir apparaître sur les plantes : il s’agit d’une masse dense de nouvelles pousses qui se forment à partir d’un point particulier de la plante, qui ressemble à un balai de sorcière !

Pourquoi les balais de sorcière apparaissent-ils ?

La mutation en balai de sorcière tient plus de la curiosité que du désastre dans le jardin ; à moins que plusieurs d’entre eux se forment sur la même plante.

Les balais de sorcière peuvent se développer à n’importe quelle saison. Les causes de leur apparition sont multiples et très diversifiées ; il peut s’agir d’acariens, de bactéries, de champignons, de guis nains, d’insectes, de phytoplasmes ou encore d’un virus.

 

Les végétaux sensibles

  • Bouleau
  • Cerisier
  • Prunier
  • Cacaoyer
  • Sapin
  • Épinette
  • Mélèze
  • Bambou
  • Pin
  • etc.

Contrôler les balais de sorcière

En règle générale, un balai de sorcière ne présente pas de danger pour l’arbre ou la plante ; si les formes vous plaisent, vous pouvez sans problème les conserver. Sinon, il vous suffit de les tailler à leur point d’origine ou encore de couper la branche qui les porte.

Le balai de sorcière a une croissance lente mais régulière. Certains sont annuels et reproduisent des balais d’année en année. Bon à savoir : la plupart des conifères nains que l’on trouve sur le marché proviennent du greffage ou bouturage de balais de sorcière ; la mutation ayant modifié la structure génétique de l’arbre, elle se transmet ainsi.

À noter : les balais de sorcière du chèvrefeuille sont causés par un puceron, difficile à éliminer. Cependant, plusieurs variétés de chèvrefeuille sont résistantes à la mutation.

17 septembre 2019

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..