Bien accueillir les auxiliaires du jardin : les petits animaux 2ème partie

Il existe de nombreux petits animaux auxiliaires dans le jardin, comme le hérisson ou la grenouille rousse. Partons à la rencontre de trois d’entre eux : l’écureuil roux, la chauve-souris pipistrelle et la couleuvre.

L’écureuil roux – Sciurus vulgaris

Ce petit rongeur solitaire est un auxiliaire important car il dissémine les graines de conifères, de noisetiers et de divers champignons. Il cumule des noisettes, des glands, des graines, des bourgeons, des tubercules, des champignons etc. en automne et les enterre. On dit de lui qu’il en oublie beaucoup ! Au printemps, l’écureuil se nourrit d’insectes et de limaces, agrémentés e baies dont il raffole. L’écureuil est connu pour son agilité et sa curiosité, vous pouvez l’attirer dans votre jardin en lui procurant sa nourriture préférée.

Un pont pour les écureuils : la difficulté pour l’écureuil est de pouvoir passer d’une zone verte à une autre sans risques humains ; vous pouvez les aider en installant des cordes (diamètre 30 mm) au dessus d’une route ou d’un cours d’eau.

La chauve-souris pipistrelle – Chiroptera

Cette toute petite chauve-souris ne mesure pas plus de 8 centimètres de long. Grande prédatrice de moustiques et de mouches, de papillons, elle peut dévorer 600 insectes par heure ! Le petit plus de la chauve-souris c’est que son guano est un engrais riche en azote. En France, les chauve-souris sont protégées et certaines espèces sont en danger principalement à cause des activités humaines : pesticides, pollution lumineuse, disparition des lieux d’hibernation etc.

Un abri pour les chauve-souris : sur un modèle d’abri pour oiseaux, vous pouvez construire un abri en bois – non raboté à l’intérieur pour qu’elles s’accrochent – et placez-la à l’abri du vent, assez haut – entre « et 6 mètres.

La couleur est souvent confondue avec la vipère: la différence est dans les pupilles. Ceux de la couleuvre sont rondes.

Les couleuvres

Les couleuvres sont des ovipares qui se nourrissent d’amphibiens comme les grenouilles, les lézards, les tritons mais souvent les petits rongeurs. Elles ne sont pas venimeuses à la différence des vipères. Elles sont même très craintives. Les couleuvres sont des espèces protégées – convention de Berne – et menacées – sur la liste rouge de l’UICN-, bénéficiant d’une protection totale depuis 1976.

Plan d’un abri simple pour serpent : à placer au soleil et proche d’une source de nourriture. Bonus : un point d’eau.

Un abri pour les couleuvres : commencez par choisir un emplacement bien ensoleillé et proche d’une source de nourriture. Creusez un trou d’un mètre de long et 80 centimètres de profondeur et placez-y un abri en ardoise ou en tuile. Reliez l’abri à l’extérieur du trou et recouvrez de terre puis de pierres plates, de tuiles ou d’ardoises.

Les petits animaux auxiliaires sont de précieux atouts dans le jardin !

21 novembre 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..