lavande

Technique de jardinage : la division des plantes

Diviser pour multiplier aurait pu être le titre de cet article. Nous allons nous pencher sur une technique de jardinage très connue et bien utile au jardin : la division. Son grand avantage est qu’elle demande peu de matériel et qu’elle est assez facile pour être réalisée par un jardinier du dimanche comme par un jardinier du roi.

La division des végétaux

La division est une technique qu’on emploie pour les souches, les racines ou encore les touffes de végétaux : il s’agit de multiplier une plante en la divisant. Le gros atout de cette technique est que les nouveaux plants ainsi obtenus sont identiques en tout point à la plante mère. La division permet d’aérer une plante, de remplacer les parties âgées et fatiguées par des plantes plus jeunes et plus vigoureuses et d’améliorer sa floraison. S’il n’y a pas de règle quant à la fréquence de division pour une plante, on peut estimer qu’une tous les 2-3 ans est bénéfique ; pour les plantes aromatiques, prévoyez-en une tous les ans.

Elle se pratique essentiellement sur les plantes vivaces qui sont destinées à rester au même emplacement plusieurs années de suite. Les plantes qui peuvent être divisées sont :

  • des vivaces herbacées ou des buissonnantes : phlox, lavande, sauge, bambou, agapanthe et graminées
  • certains arbustes comme le cornouiller et le lilas
  • des bulbes et des rhizomes : hémérocalle, crocosmias, cannas…

Mise en pratique

La division doit être pratiquée sur une plante qui est déjà bien installée et qui présente une « belle touffe ». Suivant les variétés de plantes, vous pouvez la pratiquer au printemps ou à l’automne ; pour les bulbes, il faut attendre la fin de la floraison et le jaunissement des feuilles pour la réaliser.

Cette technique de multiplication consiste à extraire la motte de terre avec les racines de la plante et d’en sectionner plusieurs parties ou bien de détacher les stolons ou drageons qui se situent autour du pied de la plante mère. Utilisez une bêche pour déterrer la motte en l’introduisant tout autour de la plante puis faites levier pour la sortir sans trop d’effort.

pelle jardin
Au maximum, vous aurez besoin d’une bêche pour effectuer la division de vos végétaux !

Division de touffe : une fois la motte déterrée, sectionnez-la en plusieurs parties, suivant ce qu’il vous faut avec la bêche ou une pelle à main. Chaque nouvelle partie doit comporter à la fois des feuilles et des racines.

Division de rhizome : sectionnez les rhizomes les plus jeunes qui se situent aux extrémités avec un couteau ou un sécateur bien tranchant et propre. La séparation doit être franche et propre. Chaque rhizome doit comporter des feuilles pour être viable.

Division de bulbe : une fois le bulbe déterré, il faut détacher les plus jeunes bulbes. Il n’y a pas besoin d’outil, détachez les bulbes à la main, délicatement.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’attendez pas avant de mettre en terre les parties issues de la division. Cela évitera que les racines se dessèchent. Arrosez bien la nouvelle plante jusqu’à ce qu’elle reprenne sa croissance.

21 mars 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..