les semis de printemps

Les semis du printemps

Parmi les travaux possibles au jardin en février, vous pouvez dès à présent commencer vos semis pour votre potager et pour vos fleurs ornementales: démarrez vos semis en intérieur et sous abri pour les plants les plus fragiles, et préparez vos semis en pleine terre pour des récoltes juteuses de saison !

Qu’est ce qu’un semis ?

Les semis sont les jeunes plants obtenus des graines que l’on sème. Il existe différentes méthodes de semis : en place en pleine terre, à l’abri en intérieur ou en pleine terre sous châssis ou tunnel plastique.

Vous pouvez semer tous les types de végétaux que vous désirez : légumes, fleurs, et même arbustes et arbres si vous êtes de nature patiente !

Le semis est la méthode la plus naturelle, la plus économique et la plus gratifiante pour reproduire les végétaux, à condition d’adapter le type de semis au climat et au type de terrain. De même, ne semez pas toutes vos graines en une seule fois: espacez les semences de 2 ou 3 semaines afin de récolter vos légumes petit à petit, selon vos besoins.

carottes
Préparez vos semis de légumes racines comme les carottes

Comment réaliser un semis ?

Astuce du calendrier lunaire : il faut toujours faire ses semis en lune montante en évitant les nœuds lunaires, puis éclaircir ses semis et repiquer en lune descendante.

Certaines espèces de plantes ou de légumes ne supportent pas le froid, ce qui nécessite de réaliser les semis en intérieur dans un endroit chauffé. Veillez à ce que vos semis reçoivent suffisamment de lumière et que la température soit adaptée (18 à 23° C). Vous pouvez réaliser vos semis de courgette et de tournesol en intérieur.

Faites vos semis sous abri pour les plantes qui ne craignent pas le froid mais se portent mieux quand elles sont protégées du vent et de la pluie : en pleine terre sous châssis ou sous tunnel. Réalisez ainsi vos semis de poireaux, de choux-fleurs, et de laitue à l’abri du vent.

Enfin pour les semis des irréductibles, semez en pleine terre, en place : vous semez directement où la plante se développera. Pour cela, choisissez des plantes résistantes et préparez bien votre terre pour les accueillir. Ne semez pas tant qu’il y a un risque de gel ! Une bonne préparation de la terre sera l’élément primordial pour de bons semis : désherbage, ameublissement de la terre, griffage et ratissage pour obtenir une terre meuble, réchauffée et ressuyée. Votre jardin sera en fête avec les semis de fleurs annuelles comme les coquelicots, les bleuets ou la capucine ; les légumes racines comme les carottes et les radis ; les haricots, les fèves, les melons, les courges…

radis
Pensez aussi aux semis de radis, pour croquer la fraîcheur du jardin

Entretien des semis : les 4 -ages

  • Plombage : après avoir semé les graines en pleine terre, tassez légèrement le sol avec une planche ou un rouleau : cela permet de faire adhérer les graines à la terre pour éviter la dispersion.
  • Arrosage : pour cette étape, il faut avant tout savoir doser. Arrosez sur toute la période de germination, régulièrement et en pluie fine. Ni trop, ni trop peu.
  • Éclaircissage : après la germination, procédez à un éclaircissement des jeunes plants, sacrifiez-en certains pour revigorer les autres et leur donner suffisamment d’air et de lumière pour une bonne croissance. Pensez à désherber régulièrement vos semis en pleine terre et pour éviter de transformer l’éclaircissage en corvée, ne semez pas trop serré dès le départ !
  • Repiquage : si vous n’avez pas semé en pleine terre, il faut repiquer vos semis : replantez-les dans un pot plus grand ou directement en pleine terre.

Commencez bien votre année jardinière avec la préparation de vos semis : pour bénéficier d’un jardin et d’un potager en pleine forme, de toutes les couleurs et de toutes les saveurs. Partagez vos secrets et vos astuces pour des semis réussis !

10 février 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..