Salades

La rotation des cultures au potager

Si vous voulez un potager charmant, éviter les maladies et l’appauvrissement de votre terre et obtenir des cultures à bon rendement, alors il est temps de vous intéresser à la rotation des cultures. Pour cela, prenez votre potager en main et suivez ces quelques conseils.

Rappel du principe

Cultiver tout le temps les mêmes plantes au même endroit appauvri votre sol. Fort heureusement, il existe assez de variétés de légumes aux besoins bien distincts pour mettre en place une technique qui n’est pas née de la dernière pluie : la rotation de vos cultures, c’est-à-dire l’alternance de cultures différentes sur une même parcelle.

Le principe de la rotation des cultures est très simple : alterner la plantation des familles de légumes afin d’éviter un appauvrissement du sol de votre potager en certains éléments (parfois en profondeur) et réduire le risque de propagation de maladies. En effet, les parasites et maladies sont souvent spécifiques à chaque plante et la rotation vise à interrompre leur cycle de développement.

La rotation des cultures, outre le fait qu’elle soit une technique utilisée depuis le Moyen-Age (au bas mot), a de nombreux avantages. Elle permet de :

  • Rompre le cycle vital et l’installation des maladies et des nuisibles
  • Améliorer l’aération de la terre grâce aux différents systèmes de racines
  • Prévenir l’apparition et freiner la croissance des mauvaises herbes
  • Améliorer la structure et les ressources du sol

Comment choisir les légumes à alterner au potager ?

On peut organiser une rotation en fonction de la famille botanique des légumes ou en fonction de la famille de légume ou en fonction de leurs besoins vis-à-vis du sol. Les maîtres mots étant : planification et association.

carotte

Les familles de légumes pour une bonne rotation des cultures
Les légumes feuille : ils nécessitent beaucoup d’azote : salade, épinard, chou, cardon, cresson, fenouil, oseille, persil, poireau
Les légumes fruit : ils ont besoin d’un sol riche car ils sont très gourmands ! tomate, concombre, courge, aubergine, cornichon, melon, courgette, poivron, avocat, olive, piment.
Les légumes graine ou légumes gousse : ils ont tendance à fixer l’azote présent dans le sol, donc il est bon de les planter après un légume feuille : pois, haricots, fèves, lentilles.
Les légumes racine : ils s’enfoncent profondément dans le sol et utilisent leurs racines pour trouver les nutriments : carotte, panais, betterave, radis, navet, salsifis, fenouil, chou-rave, rutabaga, céléri-rave.
Les légumes tige : asperge, céléri-branche
Les légumes fleur : artichaut, brocoli, chou fleur
Les légumes à bulbe : ail, oignon, échalote, ciboule et ciboulette
Les légumes tubercule : pomme de terre, crosne, topinambour, patate douce
Les engrais verts : moutarde blanche, blé, millet

Les familles botaniques généralement utilisées au potager
Brassicacées : choux, navet, radis, brocoli, roquette, rutabaga
Fabacées : tous les légumes secs fève, haricot, lentille, pois chiche, petit pois, soja
Cucurbitacées : courges, courgettes, citrouille, potimarron, pâtisson, potiron, cornichon, melon, pastèque
Solanacées : aubergine, piment, poivron, pomme de terre, tomate
Apiacées : carotte, céléri-rave, fenouil, panais, angélique, céléri, cerfeuil, fenoui, persil
Lamiacées : basilic, marjolaine, mélisse, menthe, origan, sariette, sauge, thym
Liliacées : ail, asperge, ciboule, échalote, oignon, poireau

Comment organiser la rotation des cultures ?

En général, on se base sur un cycle annuel et un découpage en 4 parcelles (ce qui correspond au potager en carré). La première étape est donc de diviser votre potager en parcelles qui recevront chaque année, par rotation, un groupe de légumes. Vous pouvez choisir de diviser votre potager en trois (rotation sur 3 ans), quatre (4 ans), ou six parcelles (6ans) suivant vos besoins et vos attentes en terme de rendement.

La première année, vous pouvez planter des pommes de terre partout dans votre potager, et en fin de saison, optez pour un engrais vert de type moutarde afin de bien nourrir et entretenir votre sol avant de commencer à cultiver les différents légumes.

Exemple de rotation des cultures
Exemple de rotation des cultures pour un potager de 4 parcelles, sur 4 ans

Il faut ensuite planifier votre rotation, en faisant un schéma de votre potager. Optimisez votre rotation en plantant en premier les légumes les plus exigeants pour finir avec les légumes régénérant. Plantez les légumes feuille après les légumes graine qui vont absorber l’azote de l’air. Les légumes racine ou à bulbe seront plantés après les légumes feuilles avec un apport en compost pour renforcer le sol. De même, n’oubliez pas d’apporter du compost à la terre avant la plantation d’une parcelle de légumes fruit qui sont très gourmands en éléments nutritifs.

Vous pouvez, à la fin d’un cycle de rotation, faire reposer votre terre en plantant des engrais verts qui permettront de le restructurer ou de le revitaliser, suivant ses besoins. Le mieux étant de ne jamais laisser votre sol nu, ce qui évitera aux adventices (ou mauvaises herbes) de prendre place dans votre potager.

Encore une fois, observez votre environnement, étudiez votre terre et pensez vos cultures pour obtenir un potager en pleine forme et vous donnant de beaux et bons résultats !

 

24 mars 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..