plantes-travaux-manuels

Réussir ses semis en intérieur

La plupart des légumes que nous produisons au potager proviennent de climats plus chauds que ceux que nous connaissons. Pour que toutes vos plantes arrivent à maturité à temps, il est bon de commencer les semis en intérieur, avant de les transplanter en pleine terre.

Comment réaliser ses semis en intérieur ?

Pour réussir la germination, il vous faut réunir certaines conditions : chaleur, humidité raisonnée et lumière.

  • Choisissez un bon terreau, adapté aux besoins des plantes que vous souhaitez cultiver : l’idéal est le terreau de semis, qui est très fin, donc adapté pour le développement racinaire ;
  • Choisissez vos pots. Prenez garde à les choisir de la bonne taille pour éviter les repiquages successifs de vos plants, qui pourrait les affaiblir ;
  • Remplissez vos pots de terreau et tassez légèrement à la main. Puis créez un petit espace pour semer vos graines ;
  • Lorsque vos graines sont semées, recouvrez-les de terreau. Ne plantez pas trop de graines dans chaque pot !
  • Arrosez ;
  • Stockez vos pots à la lumière, dans un endroit chaud pour favoriser la levée des graines.
les semis de printemps
Préparez vos semis de printemps en intérieur pour que vos plants au potager arrivent à maturité au bon moment !

Les astuces pour des semis en intérieur réussi

Pensez à récupérer des récipients comme les pots de yaourt, les boîtes d’œufs ou les cagettes à champignons. Lavez-les soigneusement et percez le fond pour que l’eau puisse s’évacuer : récupération et économies garanties !

Veillez à ne pas trop arroser vos semis. Un excès d’humidité risque de faire moisir les jeunes plants : c’est ce que l’on appelle la fonte des semis.

Pour que vos plants reçoivent assez de lumière naturelle, placez les pots face à la fenêtre qui est exposée le plus longtemps dans la journée. Ainsi, les plants ne chercheront pas à se contorsionner pour récupérer leur dose de soleil.

Pensez aussi à utiliser une table de culture pour faciliter vos mouvements et avoir toujours vos outils sous la main.

Dernière astuce : ne placez pas trop de graines dans un même pot ! Suivant la taille des graines et la taille du pot choisi, veillez à ce qu’elles aient le plus de place possible pour se développer correctement.

9 février 2016

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..