ortie-en-fleur

Préparer soi-même son purin d’orties

Très utilisé au jardin, le purin d’orties est un extrait fermenté facilement réalisable à la maison.

Recette du purin d’orties

Ramasser

Munissez-vous de gants de jardinage pour éviter de vous faire piquer par les orties et d’un sécateur ou de cisailles. Ramassez les orties en évitant celles qui sont déjà montées en graine : le mois d’avril est la saison idéale pour le ramassage (les orties entrent en floraison au mois de mai en général).

Hacher

Une fois ramassés, il faut hacher les orties. Vous pouvez utiliser votre sécateur ou un couteau : coupez les feuilles et les tiges en petits morceaux. Plus vous hachez fin, plus la fermentation sera efficace et rapide.

champ-d'orties
Un beau champ d’orties ! Utilisez-les pour préparer votre purin d’orties

Mettre en fermentation

Pesez vos orties : il vous faut compter 1 kg d’orties fraîches pour 10 litres d’eau pour une utilisation comme engrais, et 1 kg pour 20 litres d’eau pour une utilisation comme répulsif.
Mettez les orties pesées dans un seau et rajoutez le bonne dose d’eau. Agitez le mélange et couvrez le seau à l’aide d’un matériau qui laisse passer l’air. Il est important de stocker votre préparation à l’ombre et à l’abri de la pluie, par exemple dans votre abri de jardin. De plus, le purin d’ortie ne sent pas bon… autant ne pas le laisser traîner dans la maison.
La période de fermentation dépend des conditions climatiques : plus il fait chaud, plus c’est rapide. Comptez une semaine à 10 jours.

Agiter

L’idéal est de mélanger la préparation tous les jours jusqu’à la fin de la fermentation. Brassez généreusement en faisant remonter les orties à la surface, ainsi le purin sera bien homogène.

Filtrer

Étape ultime : la filtration ! Lorsque la préparation ne produit plus de bulles, votre purin est prêt. Utilisez une passoire, un chinois ou à défaut un morceau de tissu et versez le purin. Retirez les morceaux d’orties encore présents et ajoutez-les à votre compost. Rien ne se perd, tout se transforme !
C’est prêt !

ortie-en-fleur
Une ortie montée en graine, il est trop tard pour ramasser celle-ci pour la préparation de votre purin, mais gardez-la pour le bonheur de vos papillons

Utilisations au jardin

Le purin d’orties est essentiellement un fertilisant pour les plantes, qui les aide à mieux résister aux maladies et peut être utilisé tout au long de l’année, en dehors de la période de floraison. En effet, il stimule la croissance des plantes (spécialement le feuillage) et aide à repousser les ravageurs comme les pucerons. Il est à utiliser comme traitement préventif des maladies cryptogamiques plus que curatif.

  • Engrais : le purin d’orties possède une forte teneur en azote, en fer et en potassium. Il apporte les éléments nutritifs indispensables aux plantes. En outre, il favorise la flore microbienne.
  • Répulsif et traitement : dilué et pulvérisé directement sur les feuilles des plantes, le purin d’orties est un excellent répulsif contre les insectes (acariens et pucerons verts et noirs principalement) ainsi qu’un traitement préventif contre la pourriture grise du fraisier, la fonte des semis ou encore le mildiou de la tomate.
coccinelle et pucerons
Couplé à l’action des coccinelles, le purin d’orties est une excellent répulsif contre les pucerons

Vous pouvez utiliser le purin d’orties dilué en pulvérisation (1 litre de purin dans 20 litres d’eau) sur les feuilles et les tiges des plantes ; en arrosage (1 litre de purin dans 10 litres d’eau), généralement au printemps lors de la phase de croissance ; en trempage (1 litre de purin dans 4 litres d’eau) avant de repiquer les légumes comme les choux, les salades ou les poireaux ; enfin, en activateur de compost (dans ce cas, il n’a besoin d’être ni filtré, ni dilué).

Si le purin d’orties est très utilisé au jardin, n’oubliez pas pour autant de vous protéger les mains car il est agressif pour la peau.

De même, les orties sont très appréciées des papillons qui s’en servent pour se reproduire, veillez donc à en garder un peu dans votre jardin pour attirer ces auxiliaires.

25 août 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..