maison jardin monet giverny

Prenez de l’altitude au jardin grâce au treillage

Pied de vigne, jasmin de printemps, d’été et d’hiver, chèvrefeuille, passiflore, bougainvillier, clématite et rosiers grimpants ou encore cytise et autres glycines sont des plantes grimpantes : elles ont besoin d’un support pour grandir car leur tige n’est pas suffisamment solide pour les soutenir. Le treillage est une solution bien adaptée à ce type de plante, alliant praticité et esthétique. Installez de nouvelles formes et plantes dans votre jardin, jouez avec les verticales et créez des espaces ombragés avec le treillage : une ouverture sur de nouvelles possibilités.

treillage

Le treillage dans tous ses états : le choix de la matière

Treillage (définition du Larousse) : assemblage de lattes ou d’échalas posés parallèlement ou croisés en divers sens, pour former des berceaux, des palissades ou des espaliers dans les jardins, etc.

Vos plantes grimpantes prendront pied sur le treillage. Lorsque vous l’installez, pensez en premier lieux à son entretien : une fois mis en place, il vous sera difficile de lutter contre la rouille ou d’appliquer un traitement. Les treillages sont disponibles dans différents matériaux, plus ou moins durable, à choisir selon le climat de votre région.

En bois

Le matériau naturel par excellence : il apporte de la chaleur et de l’authenticité à votre espace vert et se marie parfaitement avec les plantes. Il existe en bois naturel pour se fondre dans le paysage ou en bois teinté pour mettre en valeur certains espaces de votre jardin avec de la couleur.
Point fort : son aspect naturel au jardin.
Point faible : le bois demande à être entretenu régulièrement.

En osier ou en bambou

L’osier est un matériau pratique, connu pour sa solidité et sa souplesse, il est parfait pour les plantes grimpantes annuelles spécialement de couleur claire.
Le bambou est un bois exotique, réputé imputrescible et ne nécessitant pas d’entretien ! Tout comme l’osier, il est flexible et résistant et s’adapte à toutes les situations au jardin.
Point fort : matériaux souples et résistants.
Point faible : ne supporte pas les plantes trop lourdes.

En plastique

Le treillage en plastique est simple à mettre en place et son entretien est très facile : il n’y en a pas ! De plus, le plastique est souvent traité anti-UV : un véritable atout pour la tenue des couleurs dont les constructeurs vous propose des nuances très diverses.
Point fort : il ne nécessite pas d’entretien.
Point faible : le treillage peut être lourd s’il est plein.

Les autres matériaux

Le treillage composite est parfait pour imiter le bois et possède tous les avantages du plastique : résistant aux intempéries et bonne tenue des couleurs.
En fer, ils sont recouverts de peinture époxy pour mieux supporter les agressions extérieures.
Les treillages les plus modernes sont désormais en aluminium : léger et résistant à l’humidité, il peut supporter de lourdes charges de plantes.

Folie à Versailles
Folie à Versailles (by Dinkum (Own work) [CC0], via Wikimedia Commons)

Comment installer le treillage ?

Les différentes plantes grimpantes nécessitant un treillage :

  • Les plantes qui s’accrochent, seules, sur un support grâce à des crampons
  • Les plantes qui enroulent leurs tiges, les « volubiles »
  • Les plantes qui enroulent leurs vrilles entre les mailles d’un treillage

Le treillage est à utiliser pour l’habillage d’une clôture ou d’un arceau, pour faire de l’ombre sous une pergola ou une tonnelle ou encore pour couvrir un mur ; ils peuvent avoir des mailles en losange, en carré ou un maillage dense.

Pour installer votre treillage, vous aurez besoin de pattes de fixation. Elles vous permettront de décrocher votre structure si vous souhaitez l’entretenir ou le changer de place.
Pensez bien à laisser un espace entre le mur et le treillage (environ 10 à 15 cm), ainsi la circulation de l’air et de la lumière sera facilitée, pour le plus grand bien de vos plantes. De même, installez vos plantes à au moins 30 cm du mur pour leur laisser la place de se développer correctement. Fixez vos plantes au treillage avec des fils de coton, de raphia ou du fil de fer fin pour les aider à démarrer leur ascension !

21 juillet 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..