rubber plant

Les plantes dépolluantes, parlons-en !

Qu’est ce qu’une plante dépolluante ?

Très en vogue dans les jardineries, les plantes dépolluantes sont les nouveaux chouchous de nos intérieurs. Alors c’est quoi une plante qui dépollue ? Une plante dépolluante permettrait d’assainir l’air et de le purifier des Composés Organiques Volatiles (COV) comme le formaldéhyde, le toluène, le xylène ou encore le benzène. La plante possède des capacités d’épuration par les feuilles, par les racines et par la terre (les micro-organismes). Action des plantes dépolluantes   De nombreuses études attestent de ces capacités, dans des conditions encadrées et scientifiques : la NASA a réalisé la première expérience d’assainissement de l’air pour les capsules spatiales dans les années 80 ! En France aussi, des observations sont réalisées comme le programme Phyt’air ou l’étude menée par le bureau de conseils en développement durable Indigo. Mais qu’en est-il de la vie courante ? Les plantes dépolluantes ont-elles un réel effet purifiant ?

Quels sont leurs bienfaits ?

 

L'anthurium

Malheureusement, pour être efficace, une plante dépolluante devrait si possible ne pas être gardée en pot (difficile donc pour une plante d’intérieur) et surtout, il faudrait en avoir beaucoup, dans chaque pièce de la maison (une pour 10m2).

Leur action la plus efficace serait l’absorption de monoxyde de carbone.  Le chlorophytum est d’ailleurs réputé pour être efficace contre ce gaz émis pas les chauffages. Autres plantes dépolluantes connues, le ficus (agit sur la fumée de cigarette), le philodendron (agit sur les composés chimiques contenus dans les meubles), le très esthétique anthurium ou la fougère, à laquelle on pense peu pour décorer son intérieur.

Comment dépolluer son intérieur ?

Les plantes dépolluantes ont des capacités d’épuration bien que leur efficacité ne soit pas encore prouvée pour un usage « à la maison ». Rappelons que nous respirons 6 à 10 litres d’air par minute, soit 15 000 litres par jour et que nous passons 70 à 80 % de notre temps à l’intérieur : le coup de pouce assainissant des plantes serait le bienvenu ! Pour résumer, continuer de fleurir votre intérieur : à défaut de dépolluer à 100%, les plantes auront un impact sur votre moral et votre déco ! Pour assainir l’air, voici quelques gestes simples à réaliser :

  • aérez votre maison régulièrement : 10 à 15 minutes par jour sont suffisantes, même en hiver !
  • éviter l’utilisation de produits chimiques
  • préférez des produits d’entretien écologiques à base d’ingrédients naturels et non toxiques
  • si besoin, investissez dans un purificateur d’air pour filtrer l’air des COV

Si l’efficacité des plantes dépolluantes n’est pas encore un fait avéré, il est certain que posséder des plantes chez soi est déjà une bonne chose. Cependant, afin d’éviter la pollution de votre air ambiant, il faut continuer à réaliser quelques petites gestes utiles au quotidien.

19 novembre 2014

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..