palette bois jardiniere Photo credit VictoriaHume via Visualhunt CC BY-NC

Plantes au balcon: les soins

Les plantes installées sur le balcon méritent une attention particulière de la part du jardinier. Elles demandent notamment de la régularité dans les soins. Comment bien traiter vos plantes au balcon?

Les besoins des plantes au balcon

Pour bien entretenir ses plantes, il y a quelques règles de base qui conviennent à n’importe quelle plante, quelque soit son emplacement : en pot, en jardinière ou en pleine terre. Les plantes ont besoin d’une bonne terre (ou terreau), de nutriments sous forme d’engrais ou de compost, d’un arrosage adapté en quantité et en fréquence et d’un ensoleillement suffisant. balcon jardiniere pot

Plantes au balcon: les soins

Les plantes en pot ont besoin d’un jardinier attentif et d’un entretien régulier. Installées sur le balcon, elles subissent les contraintes de l’extérieur tout en restant confinées dans un pot.

Les soins à prodiguer

Mieux vaut prévenir que guérir. Voilà un adage pour nos plantes en pot au balcon !

Les basiques

La situation de votre balcon détermine les plantes que vous pouvez y installer. Si votre balcon est au soleil la majeure partie de la journée, vous n’y placerez pas des plantes d’ombre etc. Observez vos plantes et vous saurez ce dont elles ont besoin : engrais, eau, rempotage, taille… Observation et bon sens suffisent en général à garantir une belle vie à vos plantes au balcon.

Les maladies

Il faut surtout se méfier des maladies cryptogamiques comme l’oïdium, la fumagine, les tâches noires ou encore la rouille. On les détecte lorsque le feuillage devient collant (pour la fumagine) ou s’il est tâché et desséché. L’important est d’agir rapidement : purin d’ortie, de prêle ou de consoude, pulvérisation de savon noir… Le jardinier ne manque pas de remèdes naturels pour traiter les maladies des plantes au balcon.

Les ravageurs

Toutes plantes confondues, les agressions viennent des ravageurs que l’on connaît bien au jardin. Il s’agit essentiellement des pucerons, des cochenilles, des aleurodes et de quelques araignées. La meilleure prévention c’est l’observation. Si les feuilles présentent des trous, ce sont les pucerons qui commencent à s’installer, retirez-les à la main, régulièrement. De même, si les feuilles jaunissent.

 

 

 

20 juillet 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..