oleomac-paillage

Réaliser facilement un paillage naturel pour votre jardin

Qu’est ce que le paillage ?

 

Avant toute chose, comprenons bien le sujet traité ! Le paillis, est une couche de matériau organique servant à protéger le sol du jardin et ses plantations, en cas de météo non favorable par exemple. En plus de favoriser le recyclage de vos déchets verts, la technique de paillage régule la température du sol et l’enrichi en nutriments.

Les matériaux les plus utilisés pour le paillage sont les déchets organiques (copeaux de bois, paille, tonte de gazon, feuilles mortes,…) ainsi que le compost (suffisamment décomposé pour ne pas apporter de mauvaises herbes.)

paillage

Résumons. Les 3 principaux avantages du paillage sont :

  • Il freine la pousse des mauvaises herbes : un avantage considérable qui vous évite la corvée d’arrachage.
  • Il sert de couche protectrice contre les intempéries : érosion de la pluie, dessèchement du soleil, protection contre le vent et le gel.
  • Il garde l’humidité et donc évite l’évaporation de l’eau. L’arrosage se fait moins fréquemment et vous économisez de l’eau.

 

Un paillage naturel facile à mettre en place.

 

canstockphoto9946279

Pour votre paillage choisissez les bons matériaux :

  • Paille / foin : riches en potassium, ils conviennent aux sols sableux et aux terrains en pente. Optez pour une couche de 10 cm d’épaisseur pour qu’il soit efficace.
  • L’herbe coupée : elle est riche en azote, retient l’humidité au sol et vous permet de recycler vos déchets verts. Si votre tondeuse est équipée d’un kit mulching, les déchets de tonte sont directement étalés en fine couche sur votre pelouse.
  • Le compost : il allège les sols lourds et argileux. En couche épaisse, il apporte de l’humus au sol, capte la chaleur et conserve l’humidité.
  • Les copeaux / écorces de bois : la meilleure option en terme d’esthétique ! Leur durée de décomposition lente leur permet de tenir plusieurs années. Ils conviennent aux sols riches mais sont uniquement conseillés pour les sols calcaires et plantes acidophiles (fraisiers, bruyères, azalées,…)
  • Ecorces de fève de cacao : elles nécessitent peu d’entretien et tiennent toute l’année, 5 cm d’épaisseur sont recommandés pour des sols pauvres en azote. Là encore, un matériau idéal pour mettre en valeur votre jardin.

 

Quelques astuces

 

Le paillage doit être commencé en mai/juin, quand la terre est un peu réchauffée et nettoyée de toute mauvaise herbe. Pour les plantes pérennes (rosiers, arbustes, vivaces), paillez plutôt en hiver. Il est recommandé pour les végétaux les plus demandeurs d’eau (tomates, fraisiers, dahlias, chrysanthèmes…) qu’ils aient poussé un minimum pour ne pas les étouffer.

Maintenant, vous avez toutes les informations nécessaires pour réaliser un bon paillage, plus d’excuse pour ne pas le tester dans votre jardin !

10 juin 2014

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..