abri de jardin serre de jardin

Les travaux jardin en octobre

L’entretien du jardin en automne est indispensable pour le prémunir des dégâts que peut causer l’hiver. En octobre, vous serez bien occupé au verger, avec la taille mais aussi à l’entretien de la pelouse et des sols.

En octobre, chouchoutez votre pelouse

En octobre, c’est le moment de la préparer petit à petit à l’arrivée de l’hiver.

Si vous ne l’avez pas encore fait, il est temps de scarifier votre pelouse ! La scarification est une étape importante de l’entretien de la pelouse : elle consiste à éliminer les parties mortes du gazon au niveau du sol et à le débarrasser des mousses. Utilisez un scarificateur sur un sol non gelé, ni trop humide, ni trop sec. Effectuez deux passages croisés pour un meilleur résultat.

arbre automne

L’aération consiste à enfoncer des pointes dans le sol, qui en creusant des trous permet à l’air de descendre aux racines. Il est surtout recommandé de la réaliser si votre sol est très compact car l’eau ne pénètre plus dans la terre et le sol est dur… Dans ce cas, le tassement entraîne l’asphyxie des racines et votre pelouse dépérit. Évitez de faire une aération sur un sol gelé ou détrempé.

Afin de remédier à l’appauvrissement du sol qui peut entraîner le jaunissement de la pelouse, faites un terreautage de votre pelouse. Il s’agit d’ajouter de la terre ou du terreau directement sur la pelouse, en une couche fine de maximum 1 cm.

En l’effectuant, vous améliorez la qualité du sol, réparez les zones endommagées de la pelouse, augmentez sa densité et vous stimulez la décomposition de la matière organique. Idéalement, à réaliser après une scarification et/ou une aération.

Le regarnissage, c’est la réparation de la pelouse. Une tâche importante à réaliser car, si ces endroits ne sont pas réparés, les mauvaises herbes risquent de prendre possession de cet espace vide et de vous mener la vie dure.

La fertilisation aide le gazon à être vigoureux et dense dès le printemps, à le restaurer et le protéger du froid hivernal à l’automne. Ainsi, la pelouse doit être fertilisée avec un engrais lorsqu’elle est en croissance active, et non fertilisée quand elle est au repos. Il existe deux types d’engrais différents suivant leur vitesse de libération : les « coups de fouet » et « à libération lente ».

Au début de l’hiver, la croissance de la pelouse ralenti et cesse même selon les régions. Tondez de moins en moins en relevant la hauteur de coupe à 5-6 cm. Un gazon trop court est plus sensible au froid et aux intempéries.

Les travaux d’octobre au verger

Octobre est un mois chargé au verger !

Commencez par récolter les derniers fruits : pommes, poires, kiwis, coings, raisins mais aussi les châtaignes, les noix et noisettes tombés à terre. Si vous souhaitez les conserver, entreposez-les dans un local frais et aéré.

Profitez des belles journées ensoleillées pour commencer la taille des fruitiers à noyaux : abricotier, pêcher, prunier, noyers, actinidia (kiwi). Dès que les feuilles tombent, vous pouvez leur donner une belle forme et supprimer les branches mortes.

Taillez les petits arbustes comme les framboisiers non-remontants et les mûriers pour supprimer les rameaux faibles et rabattre au sol les rameaux ayant déjà fructifié. Veillez à utiliser des outils bien nettoyés et à cicatriser les plaies des arbres avec de la gomme pour éviter le développement de maladies et l’attaque de ravageurs.

C’est aussi bientôt le bon moment pour la plantation de vos arbres, alors prenez de l’avance et préparez les trous de plantation de vos futurs fruitiers.

taille arbre sécateur

L’automne est bel est bien arrivé et le jardin se pare de milles couleurs, et nécessite mille travaux. Préparez-vous pour un mois d’octobre intense au jardin !

6 octobre 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..