Prenez vos précautions quand vous utilisez des produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires : comprendre leurs usages et leur utilité au jardin

En jardinage comme en agriculture, il faut se tenir au courant de la législation en vigueur. Nous avons déjà fait un point sur les règles de sécurité et les équipements de protection, le traitement au pulvérisateur, la règlementation sur le bruit des machines à moteur, voici notre mise à jour sur les produits phytosanitaires.

Qu’est ce qu’un produit phytosanitaire ?

Un produit phytosanitaire, communément appelé pesticide, est une préparation contenant une ou plusieurs substances actives. Il est utilisé pour :

  • Protéger les végétaux contre les organismes nuisibles/ les parasites
  • Assurer la conservation des végétaux
  • Détruire les végétaux indésirables

On distingue plusieurs catégories de produits phytosanitaires :

  • L’herbicide : contre les mauvaises herbes
  • Le fongicide : contre les champignons
  • L’insecticide : contre les insectes
  • L’acaricide : contre les acariens
  • Le rodonticide : contre les rongeurs
  • Le nématicide : contre les nématodes
  • Le molluscicide : contre les limaces, escargots…

La France est un grand consommateur de produits phytosanitaires, avec un troisième rang mondial et un premier rang européen en quantité absolue : la consommation par les jardiniers particuliers est de 8.000 tonnes par an soit 7% de ce qu’utilise le secteur agricole. Les particuliers (on compte 45% de jardiniers amateurs) et les collectivités locales ne consomment que 10% de ces produits mais à des doses très fortes. Résultat : on trouve ces produits dans 90% des rivières et dans 60% des nappes d’eau souterraines.

Bonnes pratiques : traitement des cultures

Les produits phytosanitaires sont susceptibles de contaminer les eaux superficielles et souterraines, l’air, le sol et l’eau de pluie. C’est pourquoi vous devez être vigilant à leur emploi et prendre des précautions particulières lors du stockage, de la préparation et de l’utilisation de ces produits.

 

 

Depuis une vingtaine d’années, l’usage des produits phytosanitaires fait l’objet de réglementations diverses destinées à limiter leurs effets sur l’environnement et sur la santé. Une proposition de loi, votée l’année dernière par le Parlement français, préconise l’interdiction des produits phytosanitaires pour les particuliers et dans les espaces verts, d’ici 2020-2022.

Alors, quelles sont les bonnes pratiques ?

  • Choisir le produit le plus adapté au problème
  • Bien lire les informations de l’étiquette du produit
  • Stocker le/les produits à l’abri, dans un local fermé
  • Utiliser la dose de produit adaptée
  • Dès la préparation du traitement, s’équiper des EPIs adaptés
  • S’informer des conditions météo (forte chaleur et vent déconseillés)
  • Utiliser le bon équipement : atomiseur et pulvérisateur
  • Nettoyer l’équipement et bien se laver les mains après utilisation
Prenez vos précautions quand vous utilisez des produits phytosanitaires

Réglementation, hygiène et sécurité

Pour qu’un produit phytosanitaire soit autorisé au niveau européen et fasse partie d’une spécialité commerciale, il doit être listé parmi les substances actives reconnues par l’UE : 309 substances actives sont autorisées en 2012.

Chaque spécialité commerciale est autorisée pour :

  • un type de culture (ex : rosier) ou une situation (ex : parcs, jardins, trottoirs)
  • un type de parasite (ex : puceron) ou de maladie (ex : mildiou)
  • une dose d’emploi
  • des conditions d’application

Ces indications ­ figurent toujours sur l’étiquette du produit. Lisez bien l’étiquette de chaque emballage de produit phytosanitaire : vous aurez les informations nécessaires pour une utilisation conforme à la réglementation ! Vous serez toujours responsable de l’application du produit :

  • il est interdit d’en répandre avec un vent de plus de 19km/h à cause de la dispersion
  • il est conseillé de les répandre le matin ou le soir pour une hygrométrie élevée qui favorise la pénétration du produit

L’utilisation de produits phytosanitaires est dangereuse pour votre santé si vous ne prenez pas de précautions. Les accidents peuvent être évités si vous portez les bons équipements de protection (EPIs) lors de la préparation, de l’utilisation et du nettoyage.

  • Combinaison de protection à usage unique
  • Gants chimiques nitriles
  • Masque de protection chimilux
  • Masque à soupape d’expiration

 

Si vous avez besoin de conseils sur l’équipement de sécurité adapté, vous pouvez contacter un revendeur Oleo Mac qui saura vous aiguiller ! 

16 février 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..