jardin remarquable keukenhof

Les plantes à bulbe : de la couleur de tous bords

Jacinthe, tulipe, crocus, colchique et jonquille, toutes ces fleurs ont un point en commun. Ce sont des plantes à bulbe ! Des plantes spécifiques qu’il convient de bien connaître pour s’assurer une belle floraison dans le jardin, du printemps à l’automne.

Anatomie des plantes à bulbe

Le bulbe est un réservoir de nutriments que la plante utilise afin de grandir et de fleurir. C’est aussi du bulbe qu’elle tire ce dont elle a besoin durant l’hiver, pendant sa période de dormance.

Un bulbe est définit comme un organe souterrain donnant naissance à des racines et un bourgeon. Il peut être écailleux – c’est le cas du lis – ou à tunique – comme la tulipe. La terminologie de plante à bulbe renferme en fait de nombreux types de plantes dont le bulbe ne ressemble pas toujours à un bulbe ! Les plantes à bulbe, autrement appelées les bulbeuses, regroupent :

  • Les bulbes
  • Les cormes
  • Les rhizomes
  • Les tubercules
  • Les racines tubéreuses
plante a bulbe
Les bulbes des plantes à bulbe sont aussi appelés des oignons

Bulbes de printemps et bulbes d’automne

On distingue deux périodes de plantation des bulbes : les bulbes de printemps et les bulbes d’automne. Les bulbes de printemps se plantent en automne et les bulbes d’automne à la fin du printemps. En utilisant les plantes à bulbe, vous pouvez ainsi profiter d’un jardin fleuri sur toute la belle saison.

Dans des massifs, en bordure d’allée, dans une rocaille ou disséminées dans la pelouse, les plantes à bulbes s’adaptent à toutes les configurations de jardin.

Les bulbes de printemps sont les plus connues et les plus appréciées des jardiniers : la tulipe, la jonquille, l’iris, l’anémone et la jacinthe. À l’instar des arbres, on les plante à l’automne, avant les premières gelées. Ainsi, les bulbes ont le temps de créer des racines avant l’arrivée du froid et s’endorment. Au printemps, lors de leur réveil, les plantes à bulbes sont déjà installées et prête à se développer.

Les bulbes d’automne apportent une note colorée dans le jardin et contrastent avec les feuilles mortes : la colchique – attention, plante toxique pour les animaux -, le crocus à safran, le lis des cafres et l’amaryllis belladone. Ces bulbes se développent très vite et fleurissent jusqu’en novembre. Ces plantes à bulbes sont l’élément essentiel pour conserver un jardin coloré jusque tard dans l’année !

La conservation des bulbes

À la sortie de l’automne, lorsque les dernières fleurs des plantes à bulbes sont fanées, il est temps de les sortir de terre pour les stocker. Seules les espèces non-gélives peuvent résister à l’hiver dans la terre. Cette étape est la plus importante si vous souhaiter voir vos bulbes refleurir l’année suivante.

plante a bulbe jacinthe
Les jacinthes sont des plantes à bulbe de printemps!

On commence par arracher les bulbes de terre. Cependant, cette opération ne peut se faire n’importe quand. Le bulbe est un réservoir qui se remplit en puisant dans les feuilles de la plante. Il faut attendre que le feuillage soit jaune et bien sec pour arracher le bulbe. La période d’arrachage des plantes à bulbe dépend de l’espèce et de la période de plantation. Les tulipes, par exemple, peuvent être arrachées à la fin du printemps, tandis qu’il faudra attendre l’automne pour retirer les dahlias. Pour retirer et stocker les plantes à bulbe :

  • Commencez par bécher autour des plantes à bulbe, assez loin, pour les faire remonter à la surface
  • Faites-les sécher au soleil
  • Nettoyez les bulbes en coupant les feuilles fanées et les racines et en brossant doucement la terre
  • Placez les bulbes propres dans des cagettes de bois tapissées de papier journal
  • Stockez les bulbes dans un espace sombre, bien aéré et frais comme le garage ou la cabane de jardin

Vous pouvez conserver vos bulbes jusqu’au printemps prochain, voire plus longtemps si vous les gardez bien au sec et loin de l’humidité !

5 décembre 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..