pyrethre de dalmatie

Les atouts du Pyrèthre de Dalmatie au jardin

Tout comme la tanaisie, l’ortie ou le pissenlit, le pyrèthre de Dalmatie est une plante dont les qualités font la joie du jardinier. Retour sur les atouts de cette plante aux faux airs de pâquerette originaire du sud-est de l’Europe.

Un insecticide naturel

Le pyrèthre de Dalmatie (Tacacetum cinerariifolium) est un champion insecticide que l’on appelle aussi le chrysanthème insecticide ou la tanaisie à feuille de cinéraire. Il est d’une aide précieuse pour la lutte contre les nuisibles du jardin : en s’attaquant au système nerveux des insectes, le pyrèthre agit comme un répulsif (en petite dose) ou peut les tuer (avec une dose plus importante). Il est efficace notamment contre les pucerons, les acariens, les aleurodes, la mouche de la carotte et la mouche du chou, les araignées rouges…

Afin de profiter au mieux du pyrèthre, vous pouvez tout simplement en planter directement dans votre jardin, pour protéger un espace de détente ou de repas contre les insectes : en massif, en bordure ou dans une rocaille. Le pyrèthre se plait aussi très bien en pot que l’on peut installer sur la terrasse ou le balcon. Il produit de jolies fleurs en été, qui ressemblent à des pâquerettes ou des marguerites.

Pour résumer les atouts du pyrèthre au jardin :

  1. C’est un insecticide naturel et biodégradable
  2. Il est inoffensif pour les abeilles mais nocif pour les poissons
  3. C’est à la fois une plante utile et ornementale
  4. C’est une plante rustique (jusqu’à -12°C) et peu exigeante
  5. Il est autorisé en agriculture biologique

pyrethre de dalmatieLes préparations du pyrèthre

Si l’on peut utiliser le pyrèthre juste en le plantant dans son jardin, les jardiniers connaissent plusieurs façons de préparer cette plante. Dans tous les cas, les propriétés insecticides du pyrèthre sont contenues dans ses fleurs qui éclosent durant l’été.

La poudre de pyrèthre à diluer

La récolte des fleurs doit être effectuée lorsque les fleurs sont bien ouvertes au soleil, une semaine après le début de la floraison en général.

  • Récoltez les fleurs le matin lorsqu’il fait déjà chaud
  • Faites-les sécher dans un local sec et sombre, bien aéré
  • Une fois sèches, broyez-les fleurs jusqu’à obtention d’une poudre fine

Plus le broyage est fin, plus la poudre est efficace : soyez minutieux, ça vaut le coup ! Il suffit ensuite de déposer la poudre insecticide sur les feuilles des plantes à protéger. À noter : le pyrèthre s’altère à la lumière et perd en efficacité. Veillez à l’appliquer en fin de journée et à conserver les fleurs séchées restantes à l’abri de la lumière. La durée maximum de conservation de la poudre de pyrèthre est de 6 mois au congélateur. Les fleurs séchées peuvent être conservées quelques mois dans un récipient hermétique et une dizaine de jours pour les fleurs fraîchement coupées.

Le purin de pyrèthre

Le pyrèthre s’utilise aussi en pulvérisation. Il faut auparavant préparer un purin avec les fleurs :

  • Pesez et hachez 8 grammes de fleurs fraîches
  • Plongez-les dans un litre d’eau de pluie de préférence
  • Veillez à remuer la préparation tous les jours pendant une bonne semaine : lorsqu’il n’y a plus de bulles, le purin est prêt à être utilisé
  • Filtrez le purin avant de l’utiliser

Le purin de pyrèthre s’utilise dilué à 10%, en pulvérisation sur le feuillage des plantes. Pour un maximum d’efficacité, il est recommandé d’utiliser le purin tout de suite après sa préparation. Le pyrèthre se prépare aussi en infusion que l’on applique pure et en décoction qui s’emploie comme le purin.

31 mai 2016

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..