panier de légumes du jardin

Les AMAP et les paniers de légumes

Si le concept des ”paniers de légumes” vous est familier, vous l’êtes peut-être un peu moins avec les AMAP : les associations pour le maintien de l’agriculture paysanne. Focus sur un mouvement bien implanté en France.

Qu’est ce qu’une AMAP ?

Le principe de l’AMAP est de mettre en relation directe les consommateurs et les producteurs. C’est un « partenariat de proximité » (source Wikipédia) : le consommateur s’engage à acheter la récolte d’un producteur, par le biais de ”paniers de légumes”, le plus court circuit de distribution.

Les producteurs partagent donc les contraintes de l’agriculture (aléas climatiques, risques sanitaires) avec les consommateurs qui payent la totalité de leur consommation en avance. Les risques sont partagés de même que les récoltes. De plus, les AMAP, contrairement à la grande distribution, ne calibrent pas leurs fruits et légumes : tout ce qui est produit est consommé !

Ce que l’on cherche dans une AMAP, en tant que consommateurs, ce sont des produits naturels. De nombreux producteurs sont certifiés bio même si ce n’est pas un prérequis.

Le principe de l’AMAP est donc de fournir au consommateur des produits de la ferme, frais et cueillis du jour, à prix équitable, sur une période donnée (une ou plusieurs saisons) : ce sont les fameux “paniers de légumes“.

AUT_panier_legumes_endives_poireaux_mache_pommes de terre
Dans les paniers de légumes des AMAP, on trouve… tout ce qui est de saison et cultivé par votre ou vos producteurs!

Les paniers de légumes

Si l’expression “panier de légumes“ est désormais bien ancrée dans notre quotidien, il est bien plus que ça ! On y trouve des produits naturels, aux qualités gustatives incomparables, pour un prix équitable qui permet au producteur de vivre de son travail et de continuer à nous fournir ses bons produits de la ferme.

Quels sont les produits de la ferme ?

Bien au-delà des fruits et légumes du potager, les produits de la ferme englobent une grande diversité de produits :

  • Les fruits
  • Les légumes
  • Les œufs
  • La viande
  • Le fromage et les produits dérivés du lait – animal et végétal
  • Des produits cuisinés/préparés à la ferme : confiture, glaces, tisanes, jus

Le prix du panier est fixé par le producteur. Ce prix doit lui permettre de couvrir ses frais de production et de dégager un revenu décent. L’absence d’intermédiaire, le non calibrage des produits, un emballage réduit voire inexistant permettent de maintenir des prix comparables à la grande distribution.

Chaque AMAP gère sa distribution : la récupération des paniers peut se faire à la ferme ou dans un local pour les AMAP des grandes villes. De même pour les horaires de récupération qui sont déterminés dans le but de satisfaire le plus grand nombre de membre et les producteurs.

Les AMAP, un mouvement planétaire ?

C’est un fait, le mouvement des AMAP n’est pas une exception française, loin de là. On recense la première structure de ce type au Japon – teikei-, autour des années 60.

À peu près au même moment, en Suisse, on voit l’émergence des food guilds, des fermes communautaires qui fournissent leurs produits frais et naturels chaque semaine.

Un fermier américain, de retour de Suisse, fonde alors la première Community Supported Agriculture dans une ferme bio du Massachusetts. De bouche-à-oreille, le mouvement se généralise, jusqu’au Canada !

Au début des années 2000, on comptait des AMAP sur quasiment tous les continents : Amérique du Nord, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Danemark, Pays-Bas, Hongrie, Ghana, Australie…

Les équivalents internationaux des AMAP :

  • Community Supported Agriculture – pays anglophones
  • Agriculture soutenue par la communauté – Québec
  • Teikis – Japon
  • Reciproco – Portugal
  • Pergola-associatie – Pays-Bas
  • Solidarische Landswirtschaft – Allemagne
  • Agriculture contractuelle de proximité – Suisse
  • Associaia pentru Sustinerea Agriculturii Taranesti – Roumanie
  • Gruppo di acquisto solidale – Italie
  • Agricultura sostenida por la communidad – Espagne

Le site internet des AMAP a mis en ligne une précieuse carte de France des AMAP. À vous de trouver la votre, et si elle n’existe pas, pourquoi ne pas la créer?

3 août 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..