butte lasagne

Le potager en lasagne : comment ça marche ?

La lasagne, c’est un assemblage de couches d’éléments azotés et d’éléments carbonés, destinés à accueillir des cultures potagères gourmandes. Un trésor au jardin, plutôt adaptés aux jardins ruraux qu’aux potagers des villes (Notez qu’il est possible de l’utiliser dans tous les cas).

Avantages et inconvénients de la culture en lasagne

Les avantages

Le premier avantage non négligeable de la culture en lasagne est qu’elle permet d’exploiter les sols pauvres ou qui n’ont jamais été cultivé auparavant. La mise en œuvre ne nécessite pas d’outillage et se révèle quasiment sans efforts puisqu’il n’y a aucune préparation du sol (bêchage, retournement de la terre…).

Cette technique fait partie des pratiques écologiques au jardin : on n’utilise pas d’engrais chimique, ni phytosanitaire puisque la lasagne se base sur le recyclage des déchets végétaux. Ainsi, elle profite de l’action directe de l’azote et du carbone issus de la décomposition des matériaux utilisés.

La lasagne vous permet d’enrichir naturellement votre sol, de produire des cultures rapidement et est simple à mettre en place.

Les inconvénients

Comparé aux avantages, les inconvénients sont peu nombreux. La mise en place de la lasagne nécessite un apport de matériaux en quantité, ce qui peut poser problème si vous ne les avez pas déjà dans votre jardin. Enfin, la lasagne a un besoin en eau très important au départ.

butte lasagne
Dans la ferme « Farming for Abundance », les permaculteurs préparent les buttes en lasagne. https://www.facebook.com/farmingforabundance/

La culture en lasagne

Il n’y a pas qu’une seule façon de créer vos cultures en lasagne. Vous pouvez l’installer directement au sol, dans un coffrage comme pour les potagers en carré, hors-sol sur une terrasse ou un toit, dans des bacs sur le balcon…

Matériaux

Voici une liste non exhaustive des matériaux que vous pouvez utiliser pour créer vos cultures en lasagne :

  • Du carton : veillez à retirer les agrafes, le scotch ou les morceaux de plastiques qui le constitue parfois. Ne pas utiliser de carton verni ou avec des inscriptions à l’encre.
  • De la matière végétale fraîche : déchets de tonte, branchages verts, fumier frais, épluchures des légumes de la cuisine…
  • De la matière sèche : feuilles mortes, branchages, paille, broyat de bois…
  • Terreau et compost.
  • De l’eau !

Vous pouvez aussi utiliser des orties séchées et des fougères et du paillage en complément.

Plantations

Pour les lasagnes fraîchement installées et donc pas encore décomposées, privilégiez des semis préparés en intérieur et déjà démarrés. Pour les lasagnes déjà décomposées, faîtes-vous plaisir et semez directement en place.

6 étapes pour construire vos lasagnes

  1. Préparez le sol : tondez l’herbe et cassez les grosses mottes de terre, retirez les pierres. Si vous préparez vos lasagnes en coffrage, c’est le moment de le mettre en place.
  2. Placez le carton : directement sur le sol, placez vos morceaux de cartons. Veillez à ce qu’il n’y ait pas de trous en les faisant se chevaucher. Pour une meilleure décomposition, vous pouvez l’humidifier.
  3. Constituez une couche de déchets végétaux (apport en azote) sur toute la surface de la lasagne : 10 cm d’épaisseur.
  4. Placez une couche de matière sèche (apport en carbone) comme des feuilles mortes ou de la paille sèche : 15 à 20 cm d’épaisseur.
  5. Placez la dernière couche : le terreau, le compost ou le fumier ou les trois ! Sur quelques centimètres d’épaisseur.
  6. Arrosez abondamment, spécialement au démarrage de la culture en lasagne : après avoir planté vos cultures, veillez à ce que le sol soit bien humide pendant quelques semaines, le temps que la décomposition s’enclenche et que vos plants s’enracinent bien.

SI vous avez assez de matériaux, vous pouvez faire de multiples couches (étapes 3 à 5) en respectant bien leur ordre.

C’est ici pour suivre la ferme Farming for Abundance

Farming For Abundance
12 avril 2016

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..