altise-feuille

La lutte contre les altises dans le jardin

Si vous avez un jardin, vous avez affaire avec de nombreux ravageurs. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur l’un d’entre eux : l’altise, un coléoptère sauteur qui grignote les feuilles des plantations : plantes ornementales et vivrières confondues. Comment lutter contres les altises?

Carte d’identité des altises

L’altise (Alticinae) est un petit coléoptère à la carapace noire et brillante, de la famille des Chrysomélidés. Il en existe de nombreuses espèces.

L’altise est un insecte sauteur, on le connaît aussi sous le nom de « puce terrestre » ! Leur nom, tiré du grec haltikos et datant seulement du 18e siècle, signifie « habile pour sauter » . Lorsqu’on les dérange, les altises sautent d’une feuille à une autre pour se mettre à l’abri. Contrairement aux puces, elles possèdent des ailes et sont capables de voler sur plus d’un kilomètre pour trouver les plantes qu’elles cherchent.

altise-feuille

Les altises adultes se réveillent en avril-mai et commencent de suite à chercher de jeunes plants pour y installer leur grande famille. Les femelles pondent leurs œufs dans la terre, au pied des jeunes plantations. Après deux semaines, les oeufs éclosent et les larves commencent à se nourrir des racines des plantes alentours. Ces dégâts sont minimes comparés à ceux provoqués par les altises adultes.

Les altises sont de très petits insectes : ils mesurent généralement entre 2 et 5 mm de long. Leur carapace luisante permet de les reconnaître par beau temps mais c’est surtout les dégâts qu’ils causent à vos plantes qui vous mettront la puce à l’oreille. Ils se nourrissent des feuilles en y perçant de petits trous.

À noter : une odeur très attirante pour les altises se dégage des feuilles mangées et en attire encore plus. D’où la nécessité d’une intervention rapide dès que vous avez repéré les premiers dégâts.

Les plantes préférées des altises

Les altises ont leurs préférences en terme de plantes hôtes. Ils sont redoutables car ils en aiment de nombreuses variétés ! (ces listes ne sont pas exhaustives).

altise
Les altises sont curieuses et apprécient de nombreux végétaux du jardin…

Les moyens de lutte : prévention et curation

altise-ravageurPour lutter efficacement contre les altises, sachez que ces coléoptères n’aiment pas du tout l’humidité! Les altises se développent rapidement par temps chaud et sec.

Le premier moyen de lutter contre les altises est donc de maintenir un bon niveau d’humidité dans vos plantations. Pour cela, n’hésitez pas à biner la surface du sol de vos plantations et à arroser régulièrement. En complément, spécialement pour les régions du Sud de la France, paillez allègrement pour conserver l’eau durant la journée.

Le binage et le paillage permettent aussi de casser la croûte de terre en surface pour favoriser l’absorption de l’eau dans le sol. Cela dissuadera les femelles de venir y pondre.

Placez vos semis (de printemps, d’été et d’automne) le plus à l’ombre possible, ils seront moins appétissants.

Il est plus simple de prévenir les attaques d’altises que de s’en débarrasser une fois installées. Il est important de favoriser les techniques de culture comme la rotation des cultures dans le potager.

À noter : l’altise déteste la menthe !

Du côté des purins et décoctions naturelles, vous pouvez pulvériser des mélanges à base de piment, d’ail ou d’épices fortes, de tanaisie ou d’absinthe et le fameux purin d’ortie. La décoction de sureau paraît être très efficace en tant que répulsif.

Le moyen de lutte le plus efficace reste le voile de protection. Placez-le sur vos semis dès la plantation en pleine terre, en veillant à ne laisser aucune ouverture. Pour cela, enterrez les bords du voile ou filet de protection dans la terre ou en utilisant un système avec des arceaux.

À noter : les altises d’hiver s’attaquent aux semis d’automne à partir de fin septembre jusqu’à début octobre. Ne relâchez pas vos efforts !

22 août 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..