lavande-et-banc

La lavande dans tous ses états

Partons à la découverte de la lavande, cette plante aux effluves envoûtants, symbole de la Provence, et aux bienfaits et vertus démontrés.

Carte d’identité de la lavande

La lavande fait partie de la famille des Lamiacées et du genre Lavandula (qui comporte pas moins de 28 espèces différentes !). Elle est originaire des régions sèches et ensoleillées du pourtour méditerranéen jusqu’à l’Inde. C’est un arbuste qui peut mesurer de 20 cm à 80 cm de haut et se plaît au soleil sur un sol ordinaire mais bien drainé. Si votre sol est argileux ajoutez du sable à votre terre pour l’alléger. Son feuillage est persistant et la lavande fleurit entre juin et août. Ses fleurs sont mauves ou violettes, disposées en épis. Elle attire les abeilles et son nectar donne un miel très clair et crémeux, doux au palais.

Lavande et lavandin : faites-vous la différence ?

Les deux principales espèces de lavande cultivées sont Lavandula angustifolia et Lavandula latifolia.
Le lavandin est un hybride naturel entre L. angustifolia et L.latifolia. C’est aujourd’hui l’espèce la plus cultivée car son rendement en huile essentielle est plus élevé que la lavande commune, et donc utilisée en parfumerie et en cosmétique.

lavande et lavandin
lavande et lavandin

De l’usage de lavande

Un produit de bien-être

Les huiles essentielles de lavande et de lavandin sont utilisées en cosmétique, comme parfum pour les produits de soin du visage, du corps et des cheveux. Elles possèdent des vertus tonifiantes, rafraîchissantes, purifiantes, relaxantes, adoucissantes etc. !

Un produit santé

La lavande est une plante médicinale, utilisée pour ses propriétés antiseptiques, apaisantes et tonifiantes notamment.

Un produit gourmand

La fleur de lavande est très goûteuse. Vous pouvez l’utiliser pendant la cuisson de la viande ou pour parfumer délicatement vos desserts : toutes les lavandes sont comestibles, mais pour votre santé, prenez soin de n’utilisez que celle qui n’ont reçu aucun produit chimique. On peut utiliser les feuilles en salade, infuser les fleurs dans du lait ou cuire les fleurs avec la viande !

lavande-et-banc
La lavande au jardin

Un produit fraîcheur et détente

En diffuseur de parfum, en pot-pourri ou en sachets et bouquets, la lavande séchée embaume vos intérieurs et vos placards.

Un symbole de partage et de tendresse

Comme de nombreuses fleurs, la lavande a une signification propre : elle est associée au mariage. Les noces de lavande correspondent à  46 ans d’union !
C’est pourquoi en Provence, on la lance aux jeunes mariés pour leur apporter bonheur, paix et passion (rien que ça !).
Elle signifie littéralement « répondez-moi » et correspond plutôt au questionnement amoureux lorsqu’il s’agit d’une relation nouvelle.

La culture de la lavande en Provence

Avant 1900, la lavande est une plante qui pousse à l’état sauvage. On ne trouve pas de culture à proprement dite de la lavande mais une activité de cueillette des fleurs à l’état sauvage.
Dès les années 1950, la culture de la lavande est favorisée par le passage des troupeaux qui facilite le développement des lavanderaies sauvages. De plus la proximité de Grasse et l’installation des parfumeurs dans cette ville qui utilisent une grande quantité de fleurs pour l’industrie du parfum permet le développement rapide de cette culture.
Dans les années 60, les plantations se multiplient, et les premières cultures de lavandins (hybride naturel de la lavande) apparaissent avec les champs géométriques que l’on connait bien aujourd’hui. À elle seule, la production française représente 50% de la production mondiale de lavande.
Depuis 70 ans, la plus grande fête consacrée à la lavande en France est célébrée à l’occasion du « Corso de la Lavande » à Digne-les-Bains et s’achève par un défilé spectaculaire de chars décorés de lavande.
Enfin, comme toute plante à la renommée internationale, la lavande possède sa propre histoire : La légende de la Fée Lavande.

Bien entretenir sa lavande

La lavande s’apparente au thym quand il s’agit de la tailler : mieux vaut éviter de tailler le vieux bois car il aura du mal à émettre de nouvelles pousses.
Plusieurs types de taille sont à utiliser pour la lavande :

  • La taille de formation, qui permet de donner une structure à l’arbuste et qui se pratique sur un pied jeune et récemment installé ; attendez la fin de la floraison puis coupez les tiges à la base à l’aide d’un sécateur.
  • La taille d’entretien, qui permet d’éviter que le pied ne se dégarnisse à la base ; attendez la fin de la floraison puis taillez toutes les branches sur 10 cm, sans enlever les nouveaux rameaux de l’année. C’est aussi l’occasion de donner à votre pied de lavande la forme que vous souhaitez.
  • La taille de rajeunissement, qui permet de rafraîchir les vieux plants. Ne coupez jamais plus d’un tiers de la tige. Supprimez les tiges les plus vieilles à la base, et éclaircissez les autres après les jeunes pousses. Pensez à appliquer un produit cicatrisant sur les plaies (exemple : le goudron de Norvège).

En aucun cas la taille ne favorisera le fleurissement de votre lavande.

Profitez des plus belles ballades dans les champs de lavandes en suivant les itinéraires de la Drôme aux Alpes-Maritimes sur Les routes de la lavande. Partez à la découverte de terroirs d’exception aux senteurs du sud !

30 juillet 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..