haricots Photo credit Distant Hill Gardens via Visualhunt.com CC BY-NC-SA

Juillet, c’est la fin des haricots!

Haricots vert ou haricots beurre, haricot à rame ou à gousse, quelques soit vos préférences, le mois de juillet est le dernier moment pour les planter en pleine terre dans le potager. Que serait un potager de chez nous sans haricot ? Notre nouvelle fiche du carnet du jardinier est de sortie.

L’histoire du haricot

Il existe dans le monde plus de 4000 variétés différentes de haricot. Non seulement leur couleur varie mais aussi leur forme et leur goût ! Originaire d’Amérique du Sud, le haricot est arrivé en Europe avec les conquistadors au 16e siècle. On ne connaît pas son origine étymologique (comme pour beaucoup d’anciens végétaux) mais il serait dérivé soit de l’aztèque ayacotl, de l’incas purutu ou de l’iroquois sahé, soit de l’italien araco.

Arrivé en Europe, le haricot a pris ses aises sous nos climats et a été multiplié en de nombreuses variétés et consommé essentiellement en grains. Il est rapidement devenu un incontournable de l’alimentation, spécialement durant les grandes traversées. Ce n’est qu’au 18e siècle que les Italiens ont commencé à déguster les jeunes pousses de haricot comme des légumes frais. Aujourd’hui, le haricot se plaît particulièrement en Afrique, dans la région des Grands Lacs (Kenya, Tanzanie, Ouganda), dont le climat est très proche de celui des Andes.

Le haricot, doté de pouvoirs magiques, est le légume qui revient le plus souvent dans les contes et les légendes comme dans Jack et le haricot magique. Les graines de haricots sont capables de donner des plantes gigantesques permettant à Jack d’atteindre le monde fantastique et caché des ogres.

haricots verts
Les haricots verts, incontournables du potager?

Conseils de culture

La culture du haricot reste assez simple mais il faut néanmoins en prendre soin, à des périodes spécifiques de leur croissance. Le haricot aime la chaleur, de l’air comme du sol et déteste les sols calcaires. Il apprécie en général des températures supérieures à 12° C, sinon sa croissance s’arrête tout simplement.

Semer les haricots

La plantation des haricots s’effectue en ligne, lorsque le printemps est bien installé. Rappel : les haricots aiment la chaleur, attendez la fin des gelées pour planter.

  • chaque ligne est espacée de 40 à 50 cm (70 cm pour les variétés à rames).
  • chaque graine est espacée de 5 à 7 cm et disposé en ligne
  • ou chaque poquet est séparé de 40 cm et disposé en quinconce

Une fois le semis effectué, il ne reste plus qu’à recouvrir légèrement de terre (2-3 cm) et à arroser. Si vous échelonnez vos semis, vous pourrez déguster des haricots pendant tout l’été et pourquoi pas en mettre en conserve.

L’entretien des plants de haricot

Le binage est le maître-mot pour l’entretien des haricots !

  • Effectuez un binage à la levée des haricots afin de briser la croute de surface du sol
  • Lorsque les plants mesurent 20 cm de haut, buttez-les. Pour les variétés à rame (donc grimpantes), profitez-en pour installer les rames sur des supports
  • Recommencez le binage en cours de croissance puis paillez le sol pour conserver au maximum l’humidité et la fraicheur de la terre

Astuce : la période de floraison ainsi que la périodes de formation des gousses sont très importantes pour l’apport en eau. Si le temps est sec, arrosez bien, c’est crucial pour vos plantes et vos futurs haricots !

Maladies et ravageurs connus

Les pucerons attaquent le potager par colonies. Pour les éliminer, utilisez un jet d’eau pour les déloger ou bien lavez le feuillage avec un mélange d’eau et de savon noir.

La bruche du haricot : son autre nom est acanthoscelides obtectus, un insecte qui n’attaque que les haricots en grains. Les femelles pondent les larves sur les gousses qui s’installent ensuite dans le grain. Pour les éliminer, placez les grains écossés dans le congélateur pour quelques jours.

L’anthracnose est une maladie qui provoque des nécroses brunes ou noires sur la plante. En traitement préventif, pulvérisez une décoction de prêle. En curatif, arrachez les plants contaminés et brûlez-les.

Enfin, la graisse est une maladie liée au climat : un temps pluvieux suivi par un temps chaud et sec sont les meilleures conditions de son apparition. C’est à ce moment qu’il faut faire des pulvérisations de bouillie bordelaise sur vos plants de haricot.

Retrouvez la fiche téléchargeable pour bien cultiver vos haricots vert !

Ou la fiche consultable ici même :

haricot vert
13 juillet 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..