Oseille Photo credit USDAgov via VisualHunt.com CC BY-ND

En octobre, plantez de l’oseille au potager !

Vous avez encore le temps de planter de l’oseille dans votre potager ou bien en pot pour profiter des délices acidulés de cette plante vivace, très facile d’entretien.

Petite histoire de l’oseille

Consommée en Asie et en Europe depuis des siècles, l’oseille doit son nom à l’acidité de ses feuilles (“acidulus“ en latin). Plante vivace bien connue des Égyptiens, l’oseille ravit à la fois les amateurs de bonne cuisine et de phytothérapie : les médecins du pharaon en préconisaient pour soulager les maux d’estomac, le foie ainsi que les reins, car elle a une forte teneur en acide oxalique.

L’oseille est restée une plante sauvage pendant longtemps avant de trouver sa place dans le potager et la cuisine, à partir du Moyen-Âge. Le 18e siècle en France vit son apogée culinaire avec les sauces vertes pour accompagner le saumon ou le gibier, mais aussi en potage, en sauce ou en quiche. Il y en a pour tous les goûts !

Oseille Photo credit lynn.gardner via VisualHunt CC BY-NC-SA
Réveillez vos papilles avec de l’oseille ! Son goût acidulé est extra avec le saumon, en sauce, en soupe…

Conseils de culture

Si l’oseille se plait au soleil, sachez que c’est lui qui apporte son acidité au feuillage. L’oseille est une plante facile à cultiver et entretenir et elle se plaît dans un sol frais.

Semis et plantation

Le semis d’oseille est assez long : il s’effectue de mars à juillet. Déposez 5 à 6 graines et dès que les semis ont quelques feuilles, vous pouvez les repiquez à l’emplacement choisi. Lors de la plantation, espacez les plants d’oseille d’une vingtaine de centimètres et semez en ligne. Enfin, dès l’apparition des fleurs, vous pouvez couper les tiges florales pour favoriser la croissance des feuilles.

La multiplication de l’oseille

L’oseille peut être multipliée par semis mais cette opération est longue. La division, en revanche, est idéale : elle s’effectue au printemps et à l’automne, en période de beau temps.

À noter : pour diviser l’oseille, vous devez avoir au moins un plant adulte.

Déterrez le plant et séparez-le en plusieurs portions qui doivent avoir 1-2 feuilles. Repiquez en terre et arrosez !

Cultiver l’oseille en pot

L’oseille est une plante facile, vous pouvez même la cultiver en pot, en bac ou en jardinière. Installez vos plants dans des pots profonds pour que l’oseille de développe bien : un pot de 30 cm de haut pour un plant. Apportez-lui du terreau riche et du compost mûr pour booster sa croissance. Il est nécessaire de bien vérifier l’arrosage de l’oseille cultivée en pot car la terre a tendance à sécher plus rapidement. Enfin, pensez à rempoter régulièrement.

Maladies et ravageurs connus

  • Chrysomèle ou mineuse de l’oseille : ce coléoptère pond ses œufs sur les feuilles au printemps puis les larves mangent les feuilles en creusant des sillons. Il faut alors couper les feuilles et détruire les œufs à la main. De même, retirez tous les chrysomèles adultes. Vous pouvez aussi pulvériser du purin de pyrèthre.
  • Pucerons : la coccinelle est votre meilleure alliée dans ce combat. Vous pouvez aussi pulvériser du purin d’ortie. Enfin, pensez à installer près de votre oseille des plantes répulsives comme l’œillet d’Inde ou la menthe.
  • Limaces et escargots : si vous avez des poules, laissez-les faire un tour près de l’oseille, elles se chargeront des limaces. Ici encore, les plantes répulsives sont efficaces : ail, oignon, ciboulette ou fenouil !

Retrouvez la fiche téléchargeable pour bien cultiver votre oseille !

Ou la fiche consultable ici même :

oseille fiche a telecharger
4 octobre 2016

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..