Framboises

En octobre, dernier rendez-vous avec les framboises

Histoire

Sur le Mont Olympe, au temps des dieux, la légende raconte que la framboise était un mets de choix. Elles serait née sur le Mont Ida en Crète, d’où son nom : la ronce de l’Ida.

Une autre légende dit que la framboise fut jadis blanche. La nymphe Ida, fille du roi de Crête et nourrice de Zeus voulut un jour cueillir ces fruits pour nourrir son protégé. Mais elle s’égratigna le sein aux épines de l’arbuste. Et aussitôt, les fruits prirent la couleur de son sang.

En réalité, le framboisier est originaire des zones montagneuses d’Europe occidentale et de certaines régions d’Asie, où il existe toujours à l’état sauvage.

La reconnaissance de ce fruit comme plaisir de la bouche est tardive : au 19e siècle seulement, elle est cultivée pour son parfum et ses vertus médicinales. Les framboises sont analeptiques, adoucissantes, rafraîchissantes et laxatives. Elle est l’un des fruits les moins énergétiques tout en étant riche en vitamine C, en potassium, calcium, magnésium et fer.

Framboises

Conseils de culture

Le framboisier est un arbuste drageonnant dont les rameaux, appelés cannes, sont légèrement épineux.

Il existe 2 types de framboisiers :

  • non-remontant (unifères) : produit une fois par an vers juin-juillet ;
  • remontant (bifère) : produit deux fois par an : en septembre et au début de l’été.

Cette caractéristique doit être prise en compte pour la taille des framboisiers.

La plantation

Comme nous l’avons vu dans l’article Pourquoi planter à l’automne ?, plantez vos framboisiers à l’automne, avant les gelées. Ils profiteront ainsi de l’hiver pour s’enraciner profondément et reprendre rapidement au printemps suivant.

Choisissez un emplacement ensoleillé ou légèrement à l’ombre, à l’abri du vent. Ne plantez pas vos framboisiers directement au potager : les rejets pourraient vite vous envahir.

Un framboisier peut produire jusqu’à 15 années de suite, mais la récolte ne commence que la deuxième année.

Enfin, n’hésitez pas à installez au pied des framboisiers du myosotis ou de la tanaisie, connus pour être des répulsifs naturels contre le ver du framboisier.

La taille des framboisiers

Il faut bien veiller à désherber régulièrement les pieds de vos framboisiers car ils craignent le voisinage des graminées et sont soumis à un risque élevé de propagation de maladies.

Pour les remontants, en août, taillez les cannes mortes, les pousses trop faibles et les parties ayant déjà produit des framboises. Répétez l’opération en septembre ou octobre en éliminant uniquement les cannes ayant donné tardivement.

Pour les non-remontants, c’est en hiver que la taille se pratique. Supprimez les rameaux faibles et rabattez au sol les rameaux ayant déjà fructifié. C’est tout !

Veillez cependant à ne pas conserver au sol trop de rameaux (une douzaine de pousse par mètre) au risque d’étouffer vos arbustes.

Maladies et ravageurs connus

Le framboisier est soumis à plusieurs maladies et ravageurs.

Les plus connus sont :

  • Le botrytis : pourriture grise duveteuse sur les fruits. Moyen de lutte : décoction de prêle.
  • Le ver du framboisier : un petit coléoptère qui dessèche les fruits. Moyen de lutte : myosotis et tanaisie à planter au pied du framboisier.
  • Les pucerons : utilisez du purin d’ortie.

Il existe encore bien d’autres maladies touchant les framboises comme l’anthracnose (taches pourpres avec un cœur blanc argenté sur les feuilles), la rouille et l’oïdium, la brûlure des dards (à traiter avec la bouillie bordelaise) ou encore l’anthonome (petit charançon qui mange les fruits et pédoncules).

Soyez donc vigilant et profitez de nos conseils sur les associations de cultures (6 mariages et 1 divorce au jardin) et les traitements au jardin pour assurer une bonne santé à vos plantes ! Téléchargez la fiche de la framboise et constituez votre carnet du potager :

framboise

 

 

 

2 octobre 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..