artichauts-branche

En juillet, on plante des artichauts

Histoire des artichauts

L’artichaut est un légume-fruit qui est apparu sur les bords de la Méditerranée. Son origine étymologique vient de l’arabe أرضي شوكي (ardi chouki) qui signifie plante épineuse ou épineux terrestre.
Dans la mythologie grecque, on découvre que Zeus, pour punir Cyrana d’avoir repoussé ses avances, la transforma en artichaut.
L’artichaut fait son apparition en France au XVe siècle et grâce à Catherine de Médicis, il devient un légume prisé de l’aristocratie.
Il existe de nombreuses variétés d’artichaut : le Camus de Bretagne, créé en 1810 par un agronome parisien, a une tête verte et arrondie; le Gros vert de Laon, cultivé dans le centre, a une grosse tête verte et charnue ; le Violet de Provence a de petites têtes violettes que l’on peut manger cru !

artichauts

Conseils de culture

À noter, votre plant d’artichaut produira pendant 3 à 4 années avant de décliner et de donner des récoltes de moins en moins bonnes. Il s’agira alors de changer de culture car il n’est pas conseillé de replanter un plant d’artichaut au même endroit. Vos plants donneront 3 à 4 artichauts la première année et un peu plus les suivantes !

  • Semis et plantation

Pensez à protéger vos plantations du vent, car l’artichaut est un frileux. De même, ajoutez du compost en prévision de la plantation et semez si possible en lune croissante !

Semis d’artichaut :
Dès mars, commencez vos semis sous abri et repiquez dès que les plantules ont deux feuilles.

Plantation des artichauts :
Suivant votre région et la période de récolte voulue, vous pouvez planter les œilletons au printemps (région à hiver doux) pour une récolte à l’été suivant ou à l’automne (midi et littoral atlantique) pour une récolte au printemps suivant.
Plantez vos artichauts en laissant assez d’espace pour leur croissance : 1 mètre entre chaque ligne et 80 cm entre chaque plant.

  • Culture et entretien

Fertilisation

Apportez du compost à la terre avant la plantation et tous les ans à l’automne. Vous pouvez aussi ajoutez du sang séché au printemps.

Apport en eau

L’artichaut a besoin d’eau régulièrement mais attention, un excès peut tout simplement le faire mourir. Veillez à ne pas mouiller pas le feuillage et installez un paillage pour retenir l’humidité durant l’été. Il n’est pas nécessaire d’arroser en hiver.

Protection contre le froid

L’artichaut a besoin d’une bonne protection contre le froid :

  1. Avant les gelées, taillez les tiges au ras du sol et raccourcissez les plus grandes feuilles.
  2. Buttez les plants
  3. Paillez le cœur: placez un paillage directement en son centre. Si le pied est très évasé, relevez les feuilles et attachez-les avec du raphia
  4. Placez un voile d’hivernage

Avec ces protections, tout devrait bien se passer durant l’hiver !

artichauts-branche
  • Récolte des artichauts

La récolte de l’artichaut se fait entre juin et septembre : récoltez selon vos besoins, avant la floraison pour avoir des artichauts tendres. L’artichaut est mûr lorsque les bractées (les feuilles que l’on déguste) sont cassantes lorsqu’on les tire en arrière.

Retrouvez nos conseils pour la culture de l’artichaut en fiche téléchargeable !

La culture de l'artichaut
L’artichaut

Maladies et prédateurs connus

L’artichaut est simple à cultiver mais il peut être attaqué par divers parasites ou maladies.

  • La ramulariose couvre les plantes de taches grises. Supprimez et brûlez les plants malades. Vous pouvez traiter préventivement avec de la bouillie bordelaise.
  • Le puceron noir : il est très friand des têtes. Retirez-les à la main ou au jet d’eau. Pulvérisez sur la plante une solution à base de savon noir dilué dans de l’eau.
  • Le mildiou peut apparaître au printemps et doit être combattu dès l’observation des premiers symptômes. Vous pouvez traiter préventivement avec de la bouillie bordelaise.
  • Les chenilles et escargots aiment beaucoup l’artichaut, pensez à disposez des pièges pour les dissuader.

Cultures associées :

Au potager, vous pouvez l’associer avec la fève, la laitue, le haricot nain, le radis, le pois, le chou ou l’oignon.

 

2 juillet 2015

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..