érable du Japon

DIY une suspension florale pour un jardin en hauteur

L’automne est déjà à la porte de nos jardins, c’est officiel. Il y a tant à faire pour préparer nos extérieurs à l’arrivée de l’hiver ! Mais il y a aussi quelques aménagements à l’intérieur de la maison, quelques travaux manuels pour conserver ce vert dans nos intérieurs. Pourquoi ne pas tenter notre nouveau DIY pour créer une suspension florale ? Le bonus, c’est qu’il s’agit de la même technique pour créer vos suspensions florales d’été, à placer sur votre balcon, terrasse ou même dans le jardin.

DIY – le matériel nécessaire

  • Un contenant : pot en terre cuite, vieux panier à salade, seau en zinc, panier en osier etc.
  • Une protection : fibre de coco, mousse, sphaigne (sauf pour un pot en terre cuite)
  • Un terreau : un terreau riche composé idéalement de 1/3 de terreau horticole + 1/3 de compost mûr + 1/3 de sable

DIY – la mise en place

Dans le cas où vous faites votre terreau à la main, veillez à bien le mélanger pour qu’il soit homogène en le mouillant avec de l’eau de pluie (idéalement encore).

Placez la protection que vous avez choisie dans le fond du contenant, ainsi que sur les parois. Il faut que la protection couvre tout l’intérieur.

Placez une feuille de feutre horticole par-dessus la protection. Cette feuille sert à retenir le terreau dans le contenant.

Commencez par installer les plantes sur les extrémités de la suspension florale. Ensuite, vous pouvez garnir le centre. Vous aurez peut-être besoin d’ajuster votre composition pour qu’elle soit bien stable une fois accrochée.

Enfin, arrosez bien pour que les plantes s’installent confortablement. N’oubliez pas qu’une suspension florale a tendance à sécher rapidement. Il faut l’arroser régulièrement.

C’est pour cela qu’il est judicieux d’utiliser un système d’accrochage facile d’accès pour l’entretien !

28 septembre 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..