tomates sur herbe

DIY Fabriquer un tuteur à tomates

Les plants de tomates, au potager ou sur le balcon, ont souvent besoin d’être tuteuré. Ainsi les plants ne risquent pas de se casser sous le vent ou le poids des fruits. Comment fabriquer ses tuteurs à tomates simplement ? Quelles sont les différentes formes de tuteur?

Le B.A.BA du tuteur à tomates

Bien que le tuteurage des tomates ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé. Les fruits à venir pèsent lourds et la tige du pied de tomate risque de se briser. De plus, avec un tuteur à tomates, les fruits ne touchent pas le sol et on évite ainsi les maladies et les ravageurs du sol.

On trouve différents types de tuteurs dans les jardineries à tous les prix. Pourtant, il est simple de réaliser la plupart des formes de tuteurs avec un petit budget. Cependant, certaines formes de tuteur peuvent être un peu compliquées à fabriquer sans un bon matériel de bricolage et de talent (particulièrement le tuteur en spirale).

DIY : matériaux et formes du tuteur à tomates

Pour fabriquer ses tuteurs à tomate, il faut choisir le matériau ainsi que sa forme. Voici quelques exemples des matériaux les plus utilisés :

Les matériaux

  • Le bois : les tuteurs fabriqués en bois doivent présenter deux qualités, solidité et résistance à l’eau. Le noisetier est très solide et produit de nombreuses branches droites et légères. Le châtaignier est réputé imputrescible grâce à sa teneur en tanins. Enfin, les tuteurs en acacia durent longtemps.
  • Le bambou : très léger, très droit et rigide, le bambou est idéal pour fabriquer les tuteurs à tomates. Cependant, comme le bambou a une surface lisse, les liens que l’on attache sur le tuteur simple glissent ; il est plutôt utilisé pour former des structures en V ou en tipi.

    Bambouseraie Prafrance Anduze12
    Si vous avez des bambous dans le jardin, utilisez les canes pour faire vos tuteur à tomates!
  • Le métal : c’est le matériau idéal pour les tuteurs car le métal est très résistant face aux intempéries et assez solide pour supporter le poids des tomates. Cependant, le métal est lourd. En jardinerie, on trouve notamment les tuteurs en spirale en acier ou en aluminium. Côté DIY, on peut utiliser des fers à béton qui sont de très bons tuteurs. L’inconvénient, c’est qu’ils rouillent.
  • La ficelle : ce n’est pas un tuteur à tomates classique. On suspend des cordes à la verticale et on les attache au pied de la plante. Les plants de tomates s’y enroulent au fur et à mesure de leur croissance. On l’utilise surtout pour les cultures en serre.

Les formes

  • Le simple : un simple piquet solide est fixé à la tige du plant de tomate et planté dans la terre. On l’ajuste au fur et à mesure de la croissance de la plante. On fabrique ces tuteurs en bambou, en noisetier ou en métal la plupart du temps. On peut aussi utiliser d’autres essences de bois mais il faudra changer le tuteur régulièrement car il n’est pas imputrescible. Le tuteur à tomates simple est le plus utilisé car il convient à tous les types de tomates. tuteur tomates 4
  • La spirale : en général, ce tuteur est en métal. Ses principaux atouts sont sa facilité d’installation (pas besoin de liens pour attacher les tiges de la plante) et sa résistance aux intempéries. Son prix en magasin est assez élevé, alors si vous vous sentez d’attaque, pourquoi ne pas essayer de fabriquer votre tuteur en spirale ? On le recommande pour les variétés peu productives et les petits plants. tuteur tomates 5
  • Le V : ce type de tuteur est beaucoup utilisé pour d’autres cultures comme les pois et des haricots. Il s’agit d’une ligne de V inversés (Ʌ). On forme une ligne de piquets face à face et on les attache deux par deux. Ensuite, il suffit de relier tous les Ʌ entre eux avec un piquet en bois placé à l’horizontale. Pour une meilleure vue de la structure en V, c’est par ici: https://www.pinterest.com/pin/86342517834896281/
  • Le tipi : ici encore, pas de surprise, l’idée de ce tuteur est de former des tentes coniques. On attache ensemble trois tuteurs simples, en bois ou en fer forgé, à la pointe supérieure. Pour plus de solidité, n’hésitez pas à rajouter un tuteur ! On l’utilise pour les potagers sous le vent ou pour les variétés à gros fruits comme la cœur de bœuf.

Il existe encore bien des variantes pour fabriquer ses tuteurs à tomates. Autant que de jardinier ! N’hésitez pas à nous montrer vos réalisations.

4 juillet 2017

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..