Entretien du jardin

Connaître son jardin: exposition et ensoleillement

Avant même de parler d’aménager son jardin en un écrin de verdure luxuriante, une aire de détente ou un potager familial, il faut savoir à quoi on s’attaque. Bien connaître son jardin est une des clés de la réussite d’un aménagement réussi ! Pour cela, trois paramètres sont à prendre en compte : le type de sol, les différences de niveaux, et celui qui nous intéresse aujourd’hui, exposition et ensoleillement du jardin. Focus sur ce paramètre trop souvent laissé pour compte par les jardiniers.

Exposition et ensoleillement, le duo qui gagne à être connu

L’exposition et l’ensoleillement du jardin déterminent en majeure partie quels végétaux vous pouvez mettre en place. Vous avez à disposition de nombreuses techniques et astuces pour pallier un manque de soleil ou une terre trop humide.

L’exposition du jardin est parfois confondue avec l’ensoleillement ou permet aussi de désigner les deux à la fois. Ici, nous parlons de l’exposition aux vents. Votre jardin est-il abrité des vents froids ? Habitez-vous une région de grands vents ? Connaître l’exposition aux vents de votre jardin vous permettra de l’aménager en conséquence.

L’ensoleillement du jardin, c’est la quantité de soleil que reçoit le sol par jour. Connaître l’ensoleillement de son jardin permet de le cartographier, en différentes zones, de la plus ensoleillée à la plus à l’ombre et de la plus sèche à la plus humide. Ça n’a l’air de rien mais à présent, vous pouvez choisir avec sérénité les plantes, arbustes et arbres que vous souhaitez planter !

Déterminer l’exposition de son jardin

Le rôle du vent dans le jardin est souvent sous-estimé car il est moins régulier que l’ensoleillement. Le soleil se lève tous les jours, ce n’est pas le cas du vent. Pourtant, c’est un paramètre important car il influe sur la qualité du sol et sur la santé des plantes !

On distingue trois types de vents :

  • un vent du sud apporte de l’air chaud qui dessèche la terre
  • un vent du nord est froid et apporte le gel
  • un vent maritime assèche les végétaux et la terre

Certaines régions sont sujettes à des vents spéciaux tels que le Mistral, la Brouillarta ou encore la Bise. Ces vents sont plus violents et peuvent provoquer de nombreux dégâts dans les plantations. Dans ces couloirs de vents, il faut éviter d’installer des plantes fragiles et pourquoi pas, au besoin, placer des obstacles pour casser le vent.

Que ce soit une haie, un mur ou un bâtiment, les obstacles aménagés dans le jardin vont ralentir ou même stopper les vents.

Les principaux « casseurs de vents » :

  • une haie d’arbustes
  • un mur ou un muret en pierre
  • une cabane de jardin et/ou une serre
  • une butte ou un escalier

Il faut garder à l’esprit qu’installer un obstacle aux vents va changer la configuration du jardin. Il aura aussi un effet sur l’ensoleillement en créant de nouvelles zones d’ombre, peut-être plus froides et /ou plus sèche qu’auparavant.

greenhouse-1192872_1280
L’emplacement de la serre de jardin doit s’appuyer sur l’ensoleillement et l’exposition afin d’être doublement efficace !

Déterminer l’ensoleillement de son jardin

Lorsqu’on commence à penser à l’aménagement de son jardin, on se retrouve souvent submergé sous le – très – vaste choix de végétaux. Connaître l’ensoleillement de son jardin permet de réduire son choix aux seules plantes adaptées aux spécificités du vôtre.

Chaque plante s’adapte de façon différente au soleil et donc à l’ombre. Toutes les plantes ont besoin de lumière, c’est un fait ; les plantes de l’ombre ont des feuilles très grandes pour capter le plus de lumière possible, nécessaire à la photosynthèse tandis que les plantes habituées au soleil ont des feuilles étroites, résistantes à la chaleur du soleil.

meadow-324387_1280

Observez votre jardin :

  • quelles sont les zones ensoleillées, les zones à l’ombre ?
  • combien de temps le sont-elles ?
  • comparez l’ensoleillement durant les différentes saisons
  • notez les ombres portées des obstacles aux vents

En phase de planification de l’aménagement de votre jardin, n’hésitez pas à cartographier votre jardin en incluant toutes les zones suivant l’exposition et l’ensoleillement. Cela vous permettra de choisir les végétaux les plus adaptés, ceux qui vont pousser tranquillement dans votre jardin ! Rendez-vous sur notre prochain article: Greenastic, l’ultime aide de jardin pour mettre en pratique ces conseils.

Nota bene: cet article s’appuie sur les fiches-conseils de Greenastic, que vous pouvez retrouver sur leur site !

27 février 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..