forest-fire-62971_1280

Comment en finir avec les feux de forêt ?

Chaque année, malgré les mesures de prévention et de lutte, l’histoire se répète ; des milliers d’hectares de forêts sont dévorées par les flammes durant l’été. Assurez-vous d’avoir les bons reflexes en cas de feux de forêt et de connaître toutes les mesures de prévention contre les incendies. Ainsi, vous participez activement à la sauvegarde de nos forêts et à votre sécurité.

Ce que vous devez savoir sur le feux de forêt

Un feu de forêt est un phénomène qu’il est plus facile de prévenir que d’éteindre. Notre environnement est en pleine mutation, les quartiers d’habitation sont de plus en plus proches des forêts. On constate que cette augmentation des contacts entre zone urbaine et zone naturelle accentue le risque de départs de feux de forêt.

Des phénomènes annexes, comme le changement climatique, l’élévation des températures globales de la planète et la diminution des précipitations, sont aussi des facteurs qui amplifient les risques.

ce petit geste qui fait de vous un gros con
Les campagnes de sensibilisation aux risques d’incendie en forêt se font de plus en plus intense: exemple avec cette affiche qui a beaucoup fait réagir!

Les principales causes d’incendie ont une origine naturelle – sécheresse, fortes chaleurs, foudre etc. – ou humaine – par accident ou volontaire.

Quelques chiffres : (source : Dossier de presse – Chiffres 2017 – Ministère de l’Intérieur – DGSCGC)

  • dans la région méditerranéenne, les départs de feu d’origine naturelle représentent 2% de la totalité des incendies
  • les incendies volontaires sont la principale cause d’incendie en France
  • 30% des feux de forêt sont déclenchés involontairement par des particuliers

L’été est la période à risque pour les forêts, spécialement sur le pourtour méditerranéen, la Corse et le massif landais. Durant les mois chauds, tous les végétaux ont moins d’eau en stock et sont plus facilement inflammables.

Pour qu’un feu se déclenche, il a besoin de réunir trois facteurs : un comburant – l’oxygène de l’air –, une énergie d’activation – une étincelle – et un combustible – la végétation.

À savoir : un incendie peut atteindre une vitesse de propagation de 5 km/h et son départ est presque toujours situé près d’une habitation ou d’une route. helicopter-dropping-water-595422_1280

Les bons gestes pour éviter les feux de forêts

Voici quelques règles de base à respecter pour réduire le risque d’incendie en forêt.

À noter : les 2 derniers points concernent les habitations se trouvant dans une zone à risque.

  • Ne jetez pas vos mégots et allumettes par terre
  • N’allumez pas de feu en forêt ou à proximité de zones boisées : feu de camp, barbecue, feux d’artifice etc.
  • Respectez les interdictions d’accès aux zones à risques
  • Entretenez les voies d’accès et chemins sur un rayon de 10 mètres pour faciliter l’avancée des secours
  • Débroussaillez les abords de votre maison sur un rayon de 50 mètres

Les bons gestes en cas de feu de forêt

Le plus important est de réagir vite et de donner les bonnes informations aux personnes compétentes en appelant les pompiers au 18 ou le centre d’appel d’urgence au 112.

Pour stopper un incendie, il faut un verre d’eau la première seconde, un seau la première minute… et une tonne d’eau au-delà de 10 minutes.

Dans la mesure du possible et en restant protégé au maximum, localisez le départ du feu, c’est une information primordiale pour les secours. Durant la première minute, tentez d’éteindre le feu avec de la terre, du sable ou de l’eau.

Limitez vos déplacements en voiture et laisser le passage aux véhicules de secours. Si vous possédez une piscine ou une réserve d’eau, mettez-la à disposition des pompiers.

Vérifiez si vos voisins ont besoin d’aide ou de protection. forest-fire-432870_1280

Habitations proche d’une forêt : les règlementations

Une bonne partie de la prévention des feux de forêt est assurée par une réglementation stricte mais nécessaire. Ces règles s’appliquent pour les habitations dans les zones à risque d’incendie, cependant, vous pouvez aussi les appliquer en dehors de ces zones.

Si votre habitation se situe dans une zone exposée à un risque d’incendie :

  • vous avez l’obligation de débroussailler les abords de votre maison sur une zone minimum de 50 mètres et les accès sur 10 mètres
  • vous ne pouvez pas utiliser de gouttières en plastique
  • vous ne devez pas stocker de combustible – bois, fuel, propane etc. – à proximité immédiate de votre maison
  • évitez de planter des végétaux proches de votre maison et ne plantez pas de : chêne Kermès, cyprès, mimosas, eucalyptus, épineux et conifères confondus
  • il est interdit de brûler quoi que ce soit entre avril et septembre minimum

Pour en savoir plus, contactez la mairie et le centre de secours de votre ville.

14 mai 2018

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..