Broyeur Oleomac

Comment choisir entre un broyeur électrique et thermique ?

Vous voulez investir dans un broyeur de végétaux mais vous hésitez encore avant de vous lancer ? C’est normal ! C’est un matériel qui représente un investissement pour chaque jardinier.

Voici un petit guide qui vous aidera à vous décider…

Avant toute chose, il faut se poser les bonnes questions : quels sont les déchets que vous allez broyer ? Des brindilles, des branches ou des bois plus durs ?

Le broyeur électrique

La première chose importante est l’emplacement du broyeur. Une alimentation électrique est nécessaire donc si vous possédez un grand jardin, n’hésitez pas à utiliser une rallonge ! Son moteur électrique a l’avantage de rendre l’engin assez silencieux mais limite sa puissance (entre 1800 et 3000 W).

Choisissez un broyeur électrique pour vous débarrasser des feuilles, brindilles et des bois souples en dessous de 4cm de diamètre.

broyeur vegetaux electrique Broyeur de végétaux électrique Oleo-Mac

 

Le broyeur thermique

Le moteur du broyeur thermique est plus bruyant (95 à 105 dB) mais aussi plus puissant. La machine peut monter jusqu’à 6600 W. Les modèles thermiques sont plus pratiques à transporter et facilitent donc le travail d’élagage des grands terrains.

Le broyeur thermique élimine facilement les branches de bois plus dur et résineux (sapin, conifères) d’un diamètre allant jusqu’à 9 cm.

broyeur vegetaux thermique Broyeur de végétaux thermique Oleo-Mac

 

Un choix en fonction de votre végétation

Le broyeur électrique est idéal si vous avez un jardin plutôt petit avec de petits arbres ou arbustes. Tournez-vous plutôt vers un modèle thermique pour broyer des grandes quantités et des branches épaisses.

Qu’il soit électrique ou thermique, le broyeur vous permet de recycler vos déchets verts encombrants en les transformer en copeaux.  C’est pratique : plus besoin de transporter les branches et les feuilles mortes jusqu’à la déchèterie ! Et c’est aussi écologique : vous pouvez utiliser les végétaux broyés pour pailler vos sols !

15 août 2014

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire..